22 Provigo à vendre pour 50 000 $ chacun

Sur les 8-4 Provigo du Québec, 2-2 sont encore exploités par le géant ontarien Loblaw lui-même. L’entreprise se donne deux ans pour leur trouver un nouveau propriétaire puisque l’arrivée d’un franchisé secure” un meilleur rendement”.

Celui qui dirige l’enseigne Provigo, Steve Lamontagne, ne veut manifestement pas vendre àn’importe qui, surtout pas au and offrant. Le prix est le même partout, peu importe qu’il s’agisse d’un petit Provigo en area ou d’un enormous ancien Loblaws en route urbaine.

C’est qu’avant harmonious, le dirigeant cherche” la bonne personne”, a-t-il insisté au cours d’un entretien avec manhunter Presse. Le franchisé excellent est un” intrapreneur, vehicle il y a un cadre à respecter”, qui possède un bagage en commerce de détail, qui sera” proche de la communauté” et qui” va apporter sa touche personnelle” au magasin.

Ça ne coûte absolument rien, si on peut direrien

Loblaw parle d’un” retour aux resources” pour Provigo, qui avait été conçue en 1969 pour être une enseigne” p proximité”.

Un partenariat financier Distinct

” C’est un partenariat d’affaires. On partage le Pro-Fit entre le franchisé et l’entreprise. Cen’est pas juste un propriétaire qui ramasse tout le money . Ce n’est pas ça du tout. ”

L’épicier signe des ententes de 10 ans au bout desquelles le franchisé peut espérer avoir accumulé, en sus de son salaire annuel, 600 000 £ dans le cas des grandes surfaces, four hundred 000 £ s’il en a exploité une miniature.

” À mes yeux, dit Steve Lamontagne, c’est probablement la meilleure formule p franchise au Québec flyers provigo cette semaine

READ  La famille royale belge partage le portrait du roi Philippe de Belgique alors qu'il célèbre son 61e anniversaire

Trois trades ont déjà été conclues récemment. À Montréal, le Provigo Angus et celui de la rue Sherbrooke Est, de même que le supermarché p mont royal ont trouvé preneur.

C’est la troisième fois que Loblaw entame un processus pour confier la course de ses Provigo (acquis en 1998) à des franchisés. Les deux premières ont eu lieu en 2007 et en 2010.

Le fait qu’il reste encore des Provigo corporatifsn’est pas la preuve que ces démarches se sont soldées level des échecs, selon Steve Lamontagne. ” Au contraire, ça a tellement bien fonctionné que Manhunter, on Orient capables de bien on finit l’aventure dans les deux prochaines années.”

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here