À cinq kilomètres de l’arrivée, le Belge Stuyven savait que la troisième était tout ce qu’il pouvait espérer

Le vainqueur du Milan-Sanremo a été battu au sprint pour la troisième place du 105e Tour des Flandres dimanche à Audenarde.

Jasper Stuyven a été éliminé par son compatriote belge Greg Van Avermaet, qui a lancé son attaque dans les trois derniers kilomètres après que les deux premiers se soient séparés.

“Je n’avais pas non plus une sensation formidable aujourd’hui”, a déclaré Stuyven. «Je dois me contenter de la quatrième place. Kasper Asgreen et Mathieu van der Poel se sont interrompus dans les deux dernières montées. Les plus forts étaient devant. Si je ne me trompe pas, Kasper Asgreen lance la première attaque sur Molenberg. À partir de là, ce n’était pas plus calme jusqu’à Audenarde. “

À un moment donné, l’écart séparant les leaders Asgreen et van der Poel du groupe était de moins de 20 secondes.

“Vous savez, plus vous vous rapprochez de la ligne d’arrivée, plus les gens se regardent et plus le rythme ralentit”, a déclaré Stuyven. «Je savais que si nous ne rattrapions pas Asgreen et Van der Poel à cinq kilomètres de la fin, nous serions en bonne voie pour la troisième place. Et c’est ce qui s’est passé. “

La préparation du Tour des Flandres n’était pas idéale pour l’équipe Trek-Segafredo, notamment en raison de la nouvelle pandémie de coronavirus (COVID-19) et de l’absence qu’elle a provoquée à Gand-Wevelgem. Cependant, Stuyven a déclaré qu’il “ne veut pas se cacher derrière cela”.

«Ce n’est pas parce que Gand-Wevelgem s’est écrasé que j’ai immédiatement perdu la condition. L’incertitude a peut-être causé un certain stress, mais c’est à peu près tout », a-t-il déclaré.

READ  Problèmes et solutions Mypascoconnect Classlink

Il a confirmé qu’il participerait à la Brabantse Pijl (Brabant Arrow) et à l’Amstel Gold Race. “Je les ai ajoutés à mon emploi du temps après le report du match Paris-Roubaix”, a-t-il expliqué.

Le Brussels Times

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here