A propos de nous – Actualités – Cayman : j’ai encore des objectifs à atteindre avec la Belgique

  • Janice Cayman joue pour l’Olympique Lyonnais et la Belgique et
  • Together détient le record des apparitions internationales avec Aline Zeler (111 apparitions)
  • Le meilleur score des éliminatoires européens de la Coupe du monde féminine 2019

Représentante de premier plan du football féminin en Belgique, Janice Cayman, 32 ans, a souvent été une figure périphérique de l’Olympique Lyonnais depuis son arrivée au club en 2019 (16 matchs / 4 buts). Son talent, sa polyvalence et son expérience semblent cependant très appréciés du président lyonnais Jean-Michel Aulas, le club ayant récemment étendu ses contacts.

Les attributs ci-dessus pourraient s’avérer inestimables pour un grand match du club le 30 mai. Deuxièmes du championnat de France, ils affronteront le leader Paris Saint-Germain dans un match reprogrammé. En retard d’un point par rapport à la capitale, l’OL doit gagner dimanche pour accéder à l’ultime journée avec la possibilité de conserver le championnat remporté lors des 14 dernières saisons.

Une première pour le PSG ?

« Le Paris Saint-Germain nous rend la tâche très difficile cette saison, et ça fait mal d’être éliminé par eux cette saison de Ligue des Champions. [quarter-finals]. Mais nous avons ce match pour nous racheter d’une manière ou d’une autre et nous nous efforcerons de le gagner car notre faim pour ce titre est la même que jamais », a déclaré le joueur. FIFA.com.

Et si la première place est loin d’être assurée pour Lyon, Cayman a déjà décroché une première place cette saison, pour son plus grand bonheur. Pour la première fois de son histoire, l’équipe féminine de Belgique a terminé première d’un tour de qualification pour un tournoi majeur, en l’occurrence l’UEFA EURO 2022, qui se déroule en Angleterre. En effet, le team manager Ives Serneels l’a décrit comme « une performance historique ».

READ  Servais sur la défense de Ty France, Kelenic, Gonzales

« Je suis d’accord avec son évaluation car nous avons fait une très belle campagne. Nous avons eu un match décisif contre la Suisse que nous devions simplement gagner. On attendait beaucoup de nous et nous avons pu tenir le coup », a-t-il déclaré. « Nous nous sommes débloqués en essayant d’atteindre la Coupe du monde 2019, il semble donc que nous ayons appris de nos erreurs! »

Bien que la Belgique se soit déjà qualifiée à deux reprises pour l’EURO, elle vise toujours une première apparition sur la scène mondiale. Dans la course à la France en 2019, il a raté la qualification directe d’un seul but, inscrit à la quatrième minute du temps additionnel par le Portugal, lors de la phase de groupes.

Ensuite, lors des barrages contre la Suisse, ils ont été refusés sur la règle des buts à l’extérieur après que la paire ait joué deux matchs nuls. « C’était très difficile à accepter, mais maintenant c’est hors de notre système, comme nous l’avons prouvé avec notre qualification à l’EURO ! »

© Getty Images

Le saviez-vous…?

Normalement déployée au milieu de terrain ou même en défense pour Lyon, Janice Cayman peut aussi jouer en attaque. Elle a amplement démontré ses capacités de finition en établissant le record des Éliminatoires Européens pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™ avec 10 buts (et quatre passes décisives).

Deux EUROS à l’horizon

« Nous avons fait beaucoup de progrès ces dernières années. Une génération est arrivée à maturité, tandis que de jeunes talents ont renforcé l’équipe. Aujourd’hui, nous avons un bon mélange de jeunesse et d’expérience », a-t-il déclaré à propos des Red Flames, qui occupent actuellement la 18e place. place au Classement mondial féminin de la FIFA. / Coca-Cola. Cela dit, ils ont encore un long chemin à parcourir pour imiter leurs homologues masculins, qui sont en tête du classement mondial.

« Je ne sais pas si cela peut être appelé une marque de fabrique, mais ce que les hommes et les femmes ont en commun en Belgique, c’est qu’ils jouent avec autant de plaisir que de passion. On s’amuse vraiment sur le terrain », a-t-il déclaré. « Il est vrai que nous avons une grande équipe masculine et nous cherchons à capitaliser sur leur dynamique positive. Les deux équipes ont de l’EURO à prévoir et j’espère que nous pourrons tous les deux porter nos couleurs au sommet de nos tournois respectifs. »

Et c’est à ces couleurs que le natif de Braaschaat est depuis longtemps associé, étant la joueuse la plus capée de Belgique aux côtés d’Aline Zeler, qui a raccroché les crampons en 2019. « C’est à la fois un honneur et une fierté. , et j’aimerais bien. gagner encore plus ! 111 matchs, c’est une chose énorme pour moi », a-t-il déclaré, mais je ne pense pas que cela me rende spécial dans l’équipe. Si j’inspire le respect, c’est comme un joueur à une casquette qui le fait. le même. « 

« Cela dit, cela indique que je suis ici depuis un moment. J’ai pu assister et faire partie du développement du football féminin belge, et c’était un privilège », a-t-elle ajouté, avant de conclure : « Mais ce n’est pas fini ! certains des objectifs à atteindre et surtout un rêve : participer à une Coupe du monde ! »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here