l’essentiel
Le premier adjoint au maire de Lorient a été mis en examen et emprisonné ce vendredi. Il est accusé de viol d’enfant. Il a largement admis les faits.

Chef de l’éducation et également professeur d’université, le premier adjoint au maire de Lorient a été mis en examen et incarcéré ce vendredi. Il a été mis en examen et emprisonné ce vendredi pour viol sur des mineurs de moins de 15 ans, ont appris nos collègues de l’AFP de sources confirmées.

Suite aux plaintes de deux personnes, «une femme et un homme d’environ 25 ans aujourd’hui, un homme de 35 ans a été interpellé au commissariat de Lorient, dans le cadre d’une enquête préliminaire menée par mon parquet, jusqu’à il s’agit de délits moraux », a déclaré le procureur de Lorient Stéphane Kellenberger dans un communiqué de presse diffusé vendredi soir.

Deux plaignants

“Après avoir varié dans ses déclarations, il a reconnu de manière assez générale et à ce stade, les faits commis sur les deux plaignants, lorsqu’ils étaient mineurs”, a ajouté le procureur.
Vendredi, le procureur a demandé des informations judiciaires au centre criminel de Lorient, notamment des allégations de viols de mineurs et de plus de 15 ans, de harcèlement sexuel de mineurs et de plus de 15 ans et de corruption de mineurs.

Sous les réquisitions, l’homme, également professeur dans un collège du Morbihan, a été mis en examen pour ces dirigeants.

“J’ai retiré sa délégation ce matin”, a déclaré à l’AFP le maire de Lorient, Fabrice Loher (divers à droite). “Je n’ai aucune autre information à divulguer, l’enquête est en cours”, a-t-il ajouté.

READ  Paris: des fumeurs de crack évacués du tunnel Rosa-Parks