La compagnie aérienne régulière et charter Air Belgium, basée à Charleroi, a décidé de suspendre ses opérations dans les Caraïbes jusqu’en mars. L’annonce intervient peu de temps après que le gouvernement belge a interdit les voyages d’agrément internationaux pour minimiser la propagation du coronavirus.

Air Belgium exploite une flotte complète d’Airbus A340-300. Photo: Vincenzo Pace | JFKJets.com

Suspension des routes des Caraïbes

Plus tôt cette semaine, le gouvernement belge a interdit les voyages d’agrément internationaux à l’intérieur et à l’extérieur du pays jusqu’au 1er mars. On espère éviter un pic potentiel dans les cas qui pourraient autrement se produire au cours du semestre de mi-février. Par conséquent, Air Belgique a annoncé qu’il devrait «suspendre temporairement [its] vols à destination et en provenance des Antilles françaises “.

Le 26 janvier représentera la dernière date à laquelle son programme Bruxelles Charleroi – Pointe-à-Pitre – Fort-de-France – Bruxelles Charleroi fonctionnera selon son horaire habituel. L’interdiction de voyager entrera en vigueur le lendemain, bien que le transporteur effectuera une dernière rotation de cette route triangulaire à la fin du mois.

Rester informé: Abonnez-vous à notre résumé quotidien de l’actualité aéronautique.

Air Belgium, Airbus A340, retraite
Air Belgium n’a plus que trois Airbus A340 dans sa flotte. L’un d’entre eux reste en stock. Photo: Getty Images

Cela verra les départs des 29 et 30 janvier se combiner pour opérer une seule rotation Bruxelles – Pointe-à-Pitre – Fort-de-France – Bruxelles à la première de ces dates. À la lumière de l’interdiction de divertissement, le transporteur déclare également que «les passagers doivent pouvoir justifier leur voyage pour une raison essentielle».

Cependant, il prévoit de reprendre provisoirement son calendrier complet le 1er mars, en fonction de l’évolution de la situation. Les passagers dont les vols ont été annulés pendant la période d’interdiction peuvent «reporter gratuitement leur voyage à une date ultérieure et dans les mêmes conditions, ou être remboursés».

READ  Aujourd'hui, c'est Grey Day, quand toute l'énergie verte de la Belgique est épuisée

Quelques mois difficiles

Comme c’est le cas pour de nombreuses compagnies aériennes dans le monde, il n’a pas été particulièrement gentil avec Air Belgium ces derniers mois. En octobre dernier, l’incertitude sur les restrictions de voyage provoquée par la pandémie de coronavirus en cours a retardé ses nouveaux vols long-courriers vers les Antilles françaises et Maurice. La compagnie aérienne a annoncé qu’elle commencerait ces services deux mois plus tard, à la mi-décembre.

Air Belgium, Airbus A340, retraite
Pour l’instant, Air Belgium prévoit de reprendre provisoirement ses opérations dans les Caraïbes le 1er mars. Photo: Vincenzo Pace | JFKJets.com

La flotte du transporteur a également eu un impact significatif en raison de la crise actuelle. Malgré l’exploitation de gros Airbus A340-300, leur nombre dans la flotte d’Air Belgium a toujours été faible. Une semaine seulement après l’annonce susmentionnée concernant les retards sur ses nouvelles routes, la compagnie aérienne a annoncé qu’elle expédierait deux de ses quatre A340 en stockage à long terme.

Avec une demande de passagers à un niveau sans précédent pour la compagnie aérienne, elle a estimé que la moitié de ses avions dépassaient les exigences. Plus tôt ce mois-ci, Air Belgium a retiré l’un de ces appareils, réduisant la taille de sa flotte d’un quart. Planespotters.net rapporte que la compagnie aérienne avait reçu cet avion, qui portait l’immatriculation OO-ABE, en juin 2018. Elle a également opéré des vols pour des transporteurs tels que LOT Polish Airlines et British Airways avec des contrats de location au cours de ses deux ans et demi avec la compagnie aérienne.

Airbus A340-300 d'Air Belgium
La suspension représente le dernier revers dans une période difficile pour Air Belgium. Photo: Luc Verkuringen via Flickr

Regard vers l’avenir

Il est difficile de savoir ce que l’avenir réserve exactement à Air Belgium. Bien sûr, c’est une période extrêmement incertaine pour n’importe quelle compagnie aérienne. Cependant, les petits transporteurs comme Air Belgium sont particulièrement exposés, car ils peuvent ne pas bénéficier du soutien gouvernemental accordé aux grandes compagnies aériennes telles qu’American Airlines. L’ancien transporteur américain a déjà reçu des milliards de dollars.

READ  Les médecins s'opposent au blocus ciblé des personnes âgées

Cependant, Air Belgium est une charmante petite compagnie aérienne. On ne peut qu’espérer qu’elle pourra sortir le plus indemne possible de l’autre côté de la crise et retrouver ses pleines capacités opérationnelles.

Que pensez-vous de la décision d’Air Belgium de suspendre ses vols à destination et en provenance des Caraïbes jusqu’en mars? avez-vous déjà volé avec la compagnie aérienne? Faites-nous part de vos réflexions et expériences dans les commentaires!