Air France-KLM a déclaré jeudi qu’elle s’attend à un premier trimestre difficile après être passé à une forte perte nette au quatrième trimestre 2020, alors que les restrictions de voyage pour freiner la propagation de la pandémie de coronavirus restent en place.

La compagnie aérienne franco-néerlandaise a enregistré une perte nette de 1 milliard d’euros (1,21 milliard de dollars) pour le trimestre contre un bénéfice net de 155 millions d’euros un an plus tôt, tandis que son résultat opérationnel a fortement diminué, fluctuant à une perte de 1,13 milliard d’euros.

Le chiffre d’affaires a plongé de 64% à 2,36 milliards d’euros au cours du trimestre, a-t-il déclaré.

Air France-KLM s’attend à un premier trimestre difficile avec une capacité attendue à 40% des niveaux de 2019 en raison des verrouillages de coronavirus et des restrictions imposées par divers pays. Son bénéfice du premier trimestre avant intérêts, impôts et amortissements devrait être inférieur à la perte d’EBITDA du quatrième trimestre de 407 millions d’euros, a-t-il déclaré.

“Le groupe augmentera progressivement sa capacité vers l’été 2021 et s’attend à une reprise aux deuxième et troisième trimestres 2021 grâce à la diffusion du vaccin”, a indiqué le transporteur.

A la fin de l’année dernière, Air France-KLM disposait de 9,8 milliards d’euros de liquidités et de lignes de crédit et de 11 milliards d’euros d’endettement net.

Écrivez à Olivia Bugault à [email protected]

READ  La Belgique rapporte une augmentation du COVID-19 chez les enfants