American Airlines rejoint Southwest pour arrêter les ventes d’alcool

American Airlines aurait fait équipe avec Southwest Airlines pour arrêter les ventes d’alcool à bord après qu’un agent de bord de Southwest ait été attaqué en plein vol la semaine dernière.

Cela a été rapporté par le Dallas Morning News News qu’American Airlines a déclaré aux membres d’équipage qu’elle ne réintroduirait pas la vente d’alcool avant le 14 septembre, date d’expiration de la durée du masque de la compagnie aérienne.

Le service de boissons alcoolisées, qui a été suspendu pour la première fois en mars 2020 pour réduire les contacts entre les passagers et les agents de bord pendant la pandémie de coronavirus, devrait reprendre mardi.

La compagnie aérienne a cité un récent pic de « perturbations à bord des avions » lorsqu’elle a annoncé sa décision de retarder la vente de boissons alcoolisées.

« Au cours de la semaine dernière, nous avons vu certains de ces facteurs de stress créer des situations profondément perturbantes à bord des avions », a déclaré samedi Brady Byrnes, vice-président de la sécurité aérienne d’American Airlines, dans une lettre aux membres d’équipage, vice-président de la sécurité aérienne d’American Airlines, selon le journal de Dallas.

« Je veux être clair : American Airlines ne tolérera pas le harcèlement ou les mauvais traitements infligés à nos équipages », a-t-il ajouté.

Byrnes a reconnu l’influence que l’alcool peut avoir sur « le comportement atypique des clients à bord ».

« Nous reconnaissons également que l’alcool peut contribuer au comportement atypique des clients à bord et nous devons à notre équipage de ne pas potentiellement aggraver ce qui peut déjà être une situation nouvelle et stressante pour nos clients », a-t-il déclaré.

Southwest Airlines a déclaré vendredi aux employés dans une note interne qu’il était retarder la réintroduction de la vente de boissons alcoolisées après qu’un agent de bord a été attaqué en vol. Le service devait reprendre en juin.

READ  Bill Gates et Melinda Gates se séparent

« Nous réalisons que cette décision peut être décevante pour certains clients, mais nous pensons que c’est la bonne décision en ce moment dans l’intérêt de la sécurité et du confort de tous les clients et de l’équipage à bord », a-t-il déclaré à The Hill. le temps.

Une hôtesse de l’air a été « grièvement agressée » la semaine dernière et a perdu deux dents après avoir été frappée par un passager à bord.

Ce passager était banni définitivement de voyager avec la compagnie aérienne.

En mars, la Federal Aviation Administration a étendu sa politique de tolérance zéro pour mauvaise conduite sur les vols, alors que les autorités enquêtaient sur des centaines de cas impliquant des passagers indisciplinés, dont certains refusaient de porter des masques faciaux pendant la pandémie.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here