Bahreïn est le dernier à interdire le blockbuster Thor

Publié le: Modifié:

Manama (AFP) – L’État du Golfe de Bahreïn s’est joint à d’autres pays du Moyen-Orient pour imposer une interdiction de cinéma du quatrième volet de la saga de super-héros Thor, un blockbuster hollywoodien avec des personnages homosexuels.

« Le ministère de l’Information a décidé d’arrêter la projection d’un des films projetés dans les cinémas pour préserver et sauvegarder les valeurs morales de la société », a indiqué le ministère dans un bref communiqué jeudi dernier.

Le ministère n’a pas précisé le nom du film interdit, mais les projections de « Thor : Love and Thunder » ont été suspendues.

Le film voit « Valkyrie », jouée par Tessa Thompson, exprimant des sentiments romantiques clairs envers un autre personnage féminin.

Le Koweït a également interdit le film, selon les médias locaux qui ont cité son ministère de l’Information pour avoir attribué la décision à « des scènes impliquant des personnages homosexuels ».

Ces derniers mois, les grandes sociétés de production cinématographique ont été confrontées à des restrictions similaires dans la région du Golfe, riche en pétrole mais conservatrice.

Les Émirats arabes unis sont le seul pays du Golfe qui montre encore Thor, même s’ils ont interdit « Lightyear » de Disney-Pixar en juin, un film mettant en scène deux femmes qui s’embrassent.

En avril, l’Arabie saoudite a appelé à des réductions des « références LGBTQ » dans « Doctor Strange in the Multiverse of Madness » de Disney, qui n’a finalement pas été projeté dans le pays.

La question de la liberté sexuelle reste très taboue dans les pays du Golfe, alors même qu’ils tentent de moderniser leur image à travers de grandes campagnes de communication.

READ  Les sociétés derrière "The Lobster", "When Heroes Fly" forment une alliance, un accord avec Fremantle - The Hollywood Reporter

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here