Barcelone, l’Atlético éliminé, Liverpool, Naples en avance

Publié le:

Barcelone a été éliminé de la Ligue des champions mercredi avant même de subir un nouveau 3-0 du Bayern Munich.

Atletico Madrid est également sorti suite à une séquence extraordinaire autour d’un penalty accordé par la revue vidéo après le coup de sifflet final de son match nul 2-2 avec le Bayer Leverkusen.

Le penalty de l’Atlético a été arrêté avant qu’une course effrénée au but ne parvienne toujours pas à ramener le club espagnol au but de la victoire pour empêcher Porto d’avancer grâce à un 4-0 à domicile face au leader du groupe, le Club Bruges.

Deux puissances espagnoles qui ont participé au lancement raté de la Super League l’année dernière manqueront désormais les huitièmes de finale de la meilleure compétition européenne.

LiverpoolLe passage à la phase à élimination directe avec un match à perdre a été relativement calme lors de la victoire 3-0 à l’Ajax pour rejoindre le leader Napoli en sortant du groupe A avec des buts francs, qui a marqué 44 buts en 10 matches.

Plus des drames de temps de récupération avec examen vidéo, Tottenham pensait avoir remporté le groupe D lorsque Harry Kane a lancé le ballon dans le but du Sporting Lisbon avec quelques secondes à jouer dans un match nul 1-1.

Une longue vérification VAR a établi que Kane était hors-jeu, un manager furieux de Tottenham, Antonio Conte, a été expulsé et le groupe le plus équilibré entrera dans le tour final la semaine prochaine avec les quatre équipes ayant une chance d’avancer.

READ  Marseille attend Sampaoli dans l'espoir de bouleverser la saison

Mardi prochain, le leader du groupe Tottenham jouera contre Marseille, bas de tableau, tandis que l’Eintracht Francfort, qui a battu Marseille 2-1 mercredi, ira au Sporting.

Le combat des poids lourds à Barcelone a perdu tout son sens avant le coup d’envoi, car les espoirs de progression du quintuple champion d’Europe ont été réduits à néant par la victoire 4-0 de l’Inter sur Viktoria Plzeň lors de l’un des premiers matchs.

Barcelone avait besoin que l’Inter perde des points et devait encore battre le Bayern, qui a également battu l’équipe espagnole 3-0 en deux matches de groupe la saison dernière et a gagné 2-0 à domicile en septembre.

Le résultat était sans appel après le but de Sadio Mané à la 10e minute. Eric Maxim Choupo-Moting a doublé la mise avant la mi-temps et Benjamin Pavard a ajouté un troisième dans le temps additionnel.

Barcelonemême après avoir signé l’ancienne star du Bayern Robert Lewandowskin’a plus atteint les huitièmes de finale lors de saisons consécutives Lionel Messi parti en août 2021 pour Paris Saint Germain.

Bavière et Napoli sont les seules équipes avec cinq victoires consécutives dans cette phase de groupes, et la victoire 3-0 de l’équipe italienne contre les Rangers a porté le nombre de buts à 20.

Fin sauvage

L’Atlético a dû battre Leverkusen et à la fin du temps additionnel, ils ont obtenu un corner à 2-2. Le danger a été éliminé et le coup de sifflet final a été donné avant que les assistants de révision vidéo ne repèrent un ballon de la main.

READ  Cammy Devlin admet qu'il a rompu après avoir été appelé pour la Coupe du monde en Australie : "Nous jouerons contre la France dans deux semaines. C'est surréaliste."

L’arbitre français Clément Turpin a consulté son écran sur la ligne médiane et a donné le penalty, mais le tir du milieu de terrain belge Yannick Carrasco a été bloqué par le gardien Lukas Hradecky. Le ballon passe ensuite en cercle pour Saúl Ñíguez de l’Atlético qui frappe la barre transversale de la tête. Cela a à son tour incité Reinildo pour un tir qui semblait destiné au but mais a touché la cheville de Carrasco et a rebondi sur le but pour se mettre en sécurité.

L’Atlético, qui a perdu en finale en 2014 et 2016, ne peut plus qu’espérer décrocher la troisième place face à Leverkusen dans le groupe B et participer aux éliminatoires de la Ligue Europa en février.

Pas si excellent

La Juventus a été éliminée mardi. Le lendemain, c’était au tour de Barcelone. Deux des trois clubs rebelles qui soutiennent toujours le projet raté de la Super League sont déjà hors de combat Ligue des champions.

La gêne sur le terrain est aussi un coup dur financier pour la Juventus et Barcelone, qui ont chacun enregistré des pertes record cette année.

Tous deux ont perdu plusieurs millions d’euros (dollars) en primes de résultat offertes en phase de groupes et ne recevront pas la cagnotte de 9,6 millions d’euros (9,7 millions de dollars) que l’UEFA attribue aux clubs qui atteignent les huitièmes de finale.

Barcelone, contrairement à la Juventus, est au moins sûre de passer en Ligue Europa en février. Il vaut 500 000 euros (504 000 $) avec des paiements à sept chiffres pour avancer davantage.

READ  Comment regarder F1 Belgique 2022 en direct et gratuitement en Australie

Dans leur contestation judiciaire contre l’UEFA, Barcelone, la Juventus et le Real Madrid passés en Super League recevront le 15 décembre un premier avis non contraignant de la Cour européenne de justice de Luxembourg.

Lukaku est de retour

Romelu Lukaku est de retour et a marqué pour l’Inter après une absence de deux mois en raison d’une blessure aux ischio-jambiers.

L’attaquant belge est entré en jeu en finale contre Plzeň, a échangé des passes avec Joaquín Correa et a tiré du pied gauche.

« Je n’ai jamais vu autant d’amour d’une équipe pour un seul joueur », a déclaré le gardien de l’Inter André Onana. Et il a marqué, on est tous contents pour lui.

Bouchon de tir

Le gardien de Porto Diogo Costa a sauvé les tirs au but lors de trois matches consécutifs de Ligue des champions.

En fait, il s’agissait de quatre arrêts consécutifs, car Costa a dû arrêter deux tentatives du Club de Bruges lors de la victoire 4-0 de Porto.

Le gardien de but, qui porte le maillot no. 99, a d’abord plongé à sa droite pour sauver la tentative de Hans Vanaken, qui a reçu l’ordre de reprendre pour envahir la surface de réparation. Noah Lang s’est avancé pour la récupération et Costa a également sauvé cela en plongeant à sa gauche.

Costa, qui devrait se rendre à la Coupe du monde en tant que n°1 portugais, a également sauvé les tirs au but à domicile et à l’extérieur des victoires sur le Bayer Leverkusen, par Patrik Schick et Kerem Demirbay.

(PA)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here