Belgique 2022 – Analyse – AIE

L’Agence internationale de l’énergie (AIE) procède régulièrement à des examens approfondis par les pairs des politiques énergétiques de ses pays membres. Ce processus soutient le développement de la politique énergétique et encourage l’échange des meilleures pratiques et expériences internationales pour aider à conduire des transitions énergétiques sûres, abordables et propres.

Les politiques énergétiques et climatiques belges poussent à la transition énergétique par l’expansion de la production d’électricité renouvelable et l’électrification de la demande énergétique, notamment pour les transports. Les politiques se concentrent sur le maintien de l’accès à une énergie abordable avec le double objectif de protéger les consommateurs vulnérables et d’assurer la compétitivité industrielle.

La Belgique a fait des progrès significatifs dans le déploiement de l’éolien offshore et dans l’augmentation de la part des véhicules électriques. Cependant, les combustibles fossiles continuent de dominer le bouquet énergétique du pays, une dépendance qui devrait s’accroître. Tous les secteurs ont un travail considérable devant eux pour atteindre les objectifs belges d’augmentation de la part des énergies renouvelables, de réduction de la demande énergétique et de réduction des émissions.

L’AIE fournit un certain nombre de recommandations en matière de politique énergétique dans ce rapport pour aider la Belgique à gérer en douceur la transition vers un système énergétique zéro émission efficace et flexible.

READ  Le manque de jeu de Hazard au Real Madrid inquiète la Belgique - CVBJ

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here