Bouna Sarr : le Sénégalais « déçu » d’avoir raté la Coupe du monde après une opération au genou

Bouna Sarr en action pour le Sénégal en finale de la Coupe d’Afrique des Nations en février

Le défenseur sénégalais du Bayern Munich, Bouna Sarr, manquera la Coupe du monde après avoir subi une opération au genou gauche mardi.

Le joueur de 30 ans, qui n’a pas joué pour l’équipe allemande cette saison, souffre de problèmes de rotule depuis deux ans.

Cependant, il a disputé tous les matchs lors de la première victoire du Sénégal en Coupe d’Afrique plus tôt cette année.

« Je ne sais pas comment exprimer ma déception d’être absent du terrain dans les mois à venir, et surtout d’avoir raté une Coupe du monde », a-t-il déclaré. écrit sur Instagram.lien externe

« Ce n’était pas une décision facile à prendre, mais après plusieurs mois de réflexion, j’ai réalisé que ce serait la décision la plus sage et surtout la plus raisonnable pour la suite de ma carrière. »

Sarr a rejoint le Bayern depuis Marseille en octobre 2020 et a remporté deux titres de Bundesliga avec le club malgré 27 apparitions, dont 13 en championnat, en deux saisons.

Youssouf Sabaly du Real Betis, qui a disputé les deux matches de barrage de la Coupe du monde en mars contre l’Egypte, devrait combler le vide créé par l’absence de l’ancien joueur marseillais.

Angoisse pour la Coupe du monde

C’est un coup de plus dans la mission de Sarr de participer à l’événement mondial.

Né en France et éligible au Sénégal par son père, latéral refusé une offre de l’entraîneur Aliou Cissé pour jouer pour le Sénégal à la Coupe du monde 2018, choisissant d’attendre sa chance avec la France.

READ  Pourquoi la FIFA propose-t-elle une Coupe du monde biennale ? - Chaînes de télévision

Quand aucun appel n’est venu, Sarr – lui aussi adapté à Guinée par sa mère – qui a rejoint Teranga Lions en 2021.

Il a fait ses débuts avec le Sénégal lors d’une victoire 4-1 contre la Namibie lors d’un match de qualification pour la Coupe du monde en octobre dernier et a été un pilier sous Cissé, jouant chaque minute de la victoire contre l’Égypte lors de la finale de la Coupe des Nations de février.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here