Leçon: 2 minutes

Taux d’incidence et hospitalisations en hausse, plus de 600 nouveaux cas et un décès, c’est le bilan de l’épidémie de covid-19 en Bretagne ce mercredi.

Le taux d’incidence en Bretagne

Mercredi, l’Agence Régionale de Santé de Bretagne (ARS) a mis à jour son suivi du taux d’incidence des cas de covid-19 dans la région, c’est-à-dire le nombre de nouveaux cas diagnostiqués par Test PCR au cours des sept derniers jours. Ce taux est de 58,4 cas pour 100000 habitants, en augmentation (+4,1) par rapport à lundi. Le taux de positivité est de 5,4%. C’est en Ille-et-Vilaine que le taux d’incidence reste le plus élevé, avec 109,2 cas pour 100000 habitants (+6,2), devant le Morbihan (37,6, +1,2), le Finistère (35, 2, +4,4) et Côtes-d’Armor (27,7, +3,5).

Suivez notre live

Le nombre de nouveaux cas

La Bretagne a enregistré 609 nouveaux cas depuis le lundi 5 octobre, portant le nombre de personnes infectées dans la région à 15 516 depuis le début de l’épidémie. Sur ces 609 cas, 343 sont en Ille-et-Vilaine (7 981 au total), 108 dans le Morbihan (2 826), 92 dans le Finistère (2 844) et 66 dans les Côtes-d’Armor (1 865).

Admissions

En baisse lundi, le nombre de patients hospitalisés a augmenté mercredi en Bretagne, avec 187 admissions en cours (+12 par rapport à vendredi), dont 19 sont actuellement assistées dans les unités de réanimation des hôpitaux bretons (+1). Quinze personnes ont réussi à atteindre la maison (1 571 au total). Un décès supplémentaire est à déplorer ces deux derniers jours, le bilan des morts s’élève à 294 morts à l’hôpital.

Incendies épidémiques

L’ARS surveille actuellement 41 foyers en Bretagne, un de moins ces deux derniers jours. L’Ille-et-Vilaine a une concentration de 27 (7 en maison de retraite, 2 en entreprise, 14 dans les écoles et universités et 4 dans la sphère privée), 8 dans le Finistère (5 dans les écoles et universités, 1 dans les instituts pour les personnes handicapées, 1 en établissement de santé et 1 en sphère privée), 4 dans le Morbihan (3 en maison de retraite, 1 en établissement de santé) et 2 dans les Côtes-d’Armor (2 dans les écoles et universités).