Au début, cela peut sembler paradoxal. Alors que les compagnies aériennes brûlent des liquidités à une vitesse fulgurante et reportent les livraisons des avions qu’elles ont commandés pour préserver leur trésorerie pour l’essentiel, Air France emprunte la voie inverse. La société française poursuit sa stratégie de renouvellement de sa flotte et continue de recevoir des livraisons d’avions neufs à un rythme impressionnant. Après l’arrivée de 4 gros porteurs (3 Airbus A350 et un Boeing 787) cette année, 7 A350-900 et 6 A220 (avion moyen-courrier) rejoindront la flotte en 2021. C’est plus d’un avions par mois en moyenne!

La reprise sera lente et difficile

Pourquoi un tel choix et comment est-il possible? Pourquoi Air France prend-elle ces avions alors que la direction ne s’attend pas à un début de reprise avant juillet prochain au plus tard et que le trafic aérien ne devrait pas revenir au niveau d’avant la crise avant 2024, selon l’Association du transport aérien international (IATA)? Pourquoi faire venir autant d’avions long-courriers, alors que cette partie du réseau est désormais complètement dévastée et ne reprendra, selon les experts, que bien après les vols intérieurs et moyen-courriers?

Lisez aussi: Revenir: …

READ  pensions complémentaires gelées pendant un an