Mis à jour le 08/10/2020 à 15:18

Publié le 10/08/2020 14:31


Hôpitaux mobilisés pour l’épidémie de coronavirus.
Photo Clément Tiberghien

Covid-19: trois décès en une semaine dans les hôpitaux des Alpes Maritimes


Le 08/10 à 14:31

Mise à jour du 08/10 à 15:18

Covid-19 a fait trois autres victimes ces dernières heures sur la Côte d’Azur. Neuf nouvelles personnes ont été admises en réanimation depuis le 1er octobre, indiquent les chiffres de l’agence de santé publique française.

La progression de l’épidémie du nouveau coronavirus se stabilise dans le service, indiquent-ils données mises à jour par Santé publique France.

Depuis le 1er octobre, trois nouveaux patients atteints de Covid-19 sont décédés dans des hôpitaux des Alpes Maritimes, portant ce total désastreux à 225 (hors maisons de retraite et établissements médico-sociaux) dans le département. Ces trois décès sont survenus le mardi 6 octobre.

Sept décès ont été enregistrés dans le département la semaine précédente. En septembre, 29 personnes sont mortes dans des hôpitaux de la Côte d’Azur.

48 nouveaux patients hospitalisés en une semaine

Les visites aux urgences sont stables. Seize patients sont en réanimation sur la Côte d’Azur, autant qu’au début de la semaine dernière, selon le rapport de l’agence de santé.

De plus, du 30 septembre au 7 octobre, 48 nouveaux patients ont été hospitalisés en raison de leur infection au Covid-19. Dans le même temps, 51 patients guéris sont rentrés chez eux.

Ce mercredi, 113 personnes ont été admises dans les centres d’assistance des Alpes Maritimes.

De plus, selon les indicateurs, la circulation du virus semble également se stabiliser. Le taux d’incidence est de 86 cas pour 100 000 habitants, contre 88 la semaine dernière.

Il s’agit du quatrième taux le plus élevé de la région du Sud-Paca (sur les six de la région).

Le taux d’incidence ne reflète pas une épidémie majeure du virus chez les personnes de plus de 65 ans: 84 pour 100 000, contre 79 la semaine dernière. Il y a 189 cas confirmés entre 20 et 40 ans (contre 192) et 136 entre 40 et 60 ans (contre 133).


READ  Les directives mises à jour du CDC indiquent maintenant que les personnes exposées au coronavirus n'ont peut-être pas besoin d'être testées