Déclaration de l’Australie, du Japon, de la Nouvelle-Zélande, du Royaume-Uni et des États-Unis sur l’établissement de Partenaires dans le Pacifique bleu (PBP)

Une nouvelle initiative pour une coopération plus efficace et efficiente en appui aux priorités des îles du Pacifique

La région des îles du Pacifique abrite près d’un cinquième de la surface de la Terre et nombre de ses défis les plus urgents, de la crise climatique à la pandémie de COVID-19 en passant par la pression croissante sur l’ordre international libre et ouvert fondé sur des règles. C’est dans ce contexte que le Forum des îles du Pacifique, principal moteur de l’action régionale, engagé organiser ses membres « en un seul collectif si nous voulons faire face à nos défis de plus en plus communs ».

Comme nos pays—Australie, Japon, Nouvelle-Zélande, Royaume-Uni, Et les États Unis« En continuant à soutenir la prospérité, la résilience et la sécurité dans le Pacifique, nous devons nous aussi exploiter notre force collective grâce à une coopération plus étroite. À cette fin, nos gouvernements ont envoyé des responsables de haut niveau à Washington DC les 23 et 24 juin pour des consultations avec les chefs de mission du Pacifique et d’autres partenaires, dont la France, ainsi que l’Union européenne en sa capacité d’observation. Ces réunions faisaient suite à des discussions avec des partenaires du Pacifique, notamment le Secrétariat du Forum des îles du Pacifique ; se poursuivent, y compris avec d’autres partenaires engagés dans la région. Aujourd’hui, nos cinq pays ont lancé un mécanisme inclusif et informel pour soutenir les priorités du Pacifique de manière plus efficace et efficiente : les Partenaires du Pacifique Bleu (PBP).

Cette nouvelle initiative s’appuie sur notre engagement de longue date envers la région. L’Australie et la Nouvelle-Zélande sont originaires de la région et sont membres du Forum des îles du Pacifique ; Le Japon, le Royaume-Uni et les États-Unis sont les partenaires fondateurs du dialogue. Nos pays entretiennent des liens étroits entre les peuples et sont des partenaires de développement de longue date avec les îles du Pacifique, ce qui se reflète dans notre aide au développement combinée de 2,1 milliards de dollars pour la région. Nous sommes unis dans notre volonté commune de soutenir une région qui profite aux peuples du Pacifique. Nous sommes également unis dans la manière dont nous réalisons cette vision, selon les principes de régionalisme, de souveraineté, de transparence, de responsabilité et, surtout, dirigés et dirigés par les îles du Pacifique.

READ  Les protestations contre le nouveau système de recrutement militaire indien deviennent violentes

Avec ces principes à la base, Partners in the Blue Pacific vise à :

  1. Fournir des résultats du Pacifique de manière plus efficace et efficiente. Ensemble et individuellement, nos cinq pays renforceront nos efforts existants pour soutenir les priorités du Pacifique, conformément à la prochaine stratégie 2050 du Forum des îles du Pacifique pour le continent du Pacifique bleu. Pour ce faire, nous travaillerons avec des partenaires du Pacifique. Nous cartographierons les projets existants et planifierons les projets futurs, en essayant de générer des ressources, de supprimer les doublons et de combler les lacunes, ce qui évitera des charges plus lourdes et des opportunités perdues pour les gouvernements et les habitants du Pacifique. En parallèle, chacun de nos gouvernements continuera à relever l’ambition de nos efforts individuels dans la région.
  2. Soutenir le régionalisme du Pacifique. Le PBP créera des liens plus étroits avec les gouvernements du Pacifique et le Forum des îles du Pacifique, facilitant un engagement plus fort et plus régulier avec nos gouvernements. Élever davantage le régionalisme du Pacifique, avec un Forum des îles du Pacifique fort et uni en son cœur, en tant que pilier essentiel de l’architecture régionale et de nos approches respectives de la région.
  3. Développer les opportunités de coopération entre le Pacifique et le monde. Le PBP encouragera et facilitera un plus grand engagement avec le Pacifique par tout autre partenaire qui partage les valeurs du Pacifique et vise à travailler de manière constructive et transparente au profit des populations de la région. Au fur et à mesure de son développement, le PBP restera inclusif, informel et ouvert à la coopération avec d’autres partenaires qui ont également investi et se sont engagés à travailler avec les îles du Pacifique. À l’échelle mondiale, le PBP identifiera les possibilités d’élargir la participation du Pacifique aux forums internationaux.
READ  Dubaï ouvre une piscine de 200 pieds de profondeur avec la "ville engloutie" sous-marine

A chaque étape, nous serons guidés et guidés par les îles du Pacifique. Nous rechercherons des conseils dans le Pacifique sur la sélection par PBP de ses lignes d’engagement et de ses projets phares. Lors de réunions à Washington, également à Blair House, nos gouvernements et chefs de mission du Pacifique ont discuté de plusieurs domaines dans lesquels approfondir la coopération, notamment la crise climatique, la connectivité et les transports, la sûreté et la sécurité maritimes, la santé, la prospérité et l’éducation. Nous nous engageons à poursuivre notre dialogue avec les gouvernements du Pacifique et les institutions régionales dirigées par le Pacifique, en particulier le Forum des îles du Pacifique ; Nous alignerons notre travail sur les résultats de la prochaine réunion des dirigeants du Forum des îles du Pacifique à Suva, aux Fidji. D’ici la fin de l’année, les États-Unis ont l’intention d’inviter les ministres des Affaires étrangères des pays partenaires à se rencontrer et à faire le point sur nos progrès.

###

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here