Illustration de la façade d’un immeuble de l’opérateur Bouygues Telecom. – S. Salom Gomis / LPIS

Bad buzz et reprise de Bouygues Telecom. Après avoir mis en colère les ostréiculteurs avec son annonce le suggérant Huîtres malade, l’opérateur téléphonique a plié son visage
à l’action spectaculaire des producteurs changer son clip promotionnel. Mardi, des ostréiculteurs ont saccagé la façade de la boutique de Lorient (Morbihan) après une vidéo promotionnelle diffusée par Bouygues Telecom à l’approche de Noël. «Mon cousin sera là avec ses huîtres. Alors je sais que tu aimes l’aventure, mais ici je ne recommande pas: chaque année il y a quelqu’un qui tombe malade », a déclaré l’une des actrices de cette publicité qui voulait être drôle.

Mardi, plusieurs mètres cubes de coquilles d’huîtres avaient été déversés et la vitrine était tachée de limon. Les ostréiculteurs ont considéré l’offensive publicitaire de leur profession, déjà minée par les épisodes de confinement. «Nos huîtres ne vous rendent pas malade. Nous avons demandé que l’annonce cesse d’être diffusée et nous avons gagné notre cause », a déclaré Jacques Carrer, président du syndicat ostréicole Ria d’Etel.

Contexte incertain pour les ostréiculteurs

L’opérateur a fait changer d’urgence le clip promotionnel et diffusé vendredi soir sur ses chaînes en s’excusant. Bouygues Telecom a même invité les ostréiculteurs à venir ce samedi matin vendre leurs huîtres devant le magasin de Lorient rebaptisé «Bhuitres Telecom». La hache était enfouie dans la boue. Mais les ostréiculteurs continuent de trembler alors que les vacances de Noël semblent menacées par l’endiguement.

READ  Comment l'homme de 300 kg coincé dans la maison depuis plus d'un an sera-t-il évacué?