Dans une interview avec Le groupe, Wesley Fofana a annoncé son intention de quitter l’ASSE pour rejoindre Leicester, faisant pression sur ses dirigeants pour obtenir son départ.

La situation a tendance àAS Saint-Étienne. Si l’opération de dégraissage souhaitée par les dirigeants de Saint-Etienne commence à porter ses premiers fruits, comme en témoigne le transfert de Lois Diony pour Angers et celui sur le chemin de Yann M’Vila vers l’Olympiakos, est un autre départ qui menace d’animer les prochaines semaines, celui de Wesley Fofana.

Les managers de Saint-Etienne comme leur entraîneur, Claude Puel, ont peut-être répété ces dernières semaines qu’il ne s’agissait pas de lâcher prise de leur jeune défenseur, censé oublier Loïc Perrin et William Saliba, originaire de Marseille, également convoité par l ‘.AC Milan, est monté dans les créneaux dans les colonnes de Le groupe pour demander son transfert pour Leicester. Et sa décision semble irrévocable.

Une décision motivée notamment par le ” les insultes “ dont il fait l’objet, ainsi que sa famille dont sa jeune sœur au lycée, depuis les premières rumeurs de déménagement. ” Ce qui vient de se passer a brisé quelque chose en moi “, il l’assura ainsi, admettant sans peine que le facteur financier avait également beaucoup joué dans sa décision.

Je serais fou de dire non à Leicester

«Ma décision est prise: j’accepte une offre (celle de Leicester). Cette fois, je ne peux pas refuser. D’où je viens, les quartiers nord de Marseille et une famille pauvre, ce n’est pas possible. Je serais fou de dire non à Leicester, il jeta. Ce contrat peut changer ma vie. Je dois protéger ma famille en la protégeant. L’aspect sportif et financier étant combiné, je dois dire oui. “

Et le défenseur stéphanois a fait allusion à son malaise au Forez, expliquant qu’il s’était ouvert à son entraîneur, mais sans succès. “ JHier matin, je suis allé voir l’entraîneur pour lui dire ce qui s’était passé, que je ne suis pas bien et que je veux partir. J’ai essayé, mais je n’ai pas pu discuter de mes problèmes avec lui, il a confié. Pas grand-chose. Je me débrouille tout seul. J’en ai l’habitude. Puisqu’il était fermé pour discussion, nous avons parlé de l’athlète, pas de ma vie privée. “

READ  les explications de l'un des Islandais invités par Greenwood et Foden