Emmanuel Macron exhorte les entrepreneurs à ne pas “abandonner”

Emmanuel Macron invite les entrepreneurs à ne pas «douter», malgré la lutte contre Covid. Lors d’un discours ce jeudi matin, le président de la République a reconnu «les contraintes qui sont placées dans les Bouches-du-Rhône» et «les contraintes qui existent pour ceux qui gèrent des bars ou des discothèques dans d’autres régions du pays». Il a également évoqué “les contraintes qui peuvent exister en fonction de la gestion sanitaire du pays dans d’autres métropoles”.

“Nous devrons prendre des décisions parfois adaptées territorialement (…) pour ralentir le virus lorsqu’il s’accélère”, a insisté le chef de l’Etat. “En un rien de temps, ceux qui ne sont pas affectés ne devraient pas douter de la raison pour laquelle nous allons gagner contre le virus et pourquoi, après tout, abandonner est au moins aussi grave.”

«Nous devons partout où nous pouvons revivre, revivre, revivre», a-t-il plaidé. «Et à partir de maintenant, nous n’avons plus à attendre que tout soit simple, clair, sûr et transparent. Parce que je ne sais pas comment vous dire la date de la fin du virus, impossible.

«Nous vivrons sans doute longtemps avec le virus», a conclu Emmanuel Macron. Et en attendant “chaque fois que nous le pouvons, nous devons nous occuper, avancer, croire en la diversification, investir”.

Pour Retailleau, “les Français ne font plus confiance” à l’exécutif

Invité ce jeudi matin par BFMTV et RMC, le sénateur LR Bruno Retailleau a vivement critiqué la stratégie de l’exécutif pour lutter contre l’épidémie. «Il y a eu le fiasco des masques, il y a le fiasco de la projection tout l’été, il y a le fiasco du traçage», dit-il.

“Personne ne comprend plus rien. Les Français n’ont plus confiance dans le gouvernement, ce qui pose problème, car on peut appliquer (…) des contraintes, mais pour que la contrainte soit correctement appliquée, il faut avoir confiance”, a-t-il déclaré.

Selon le chef sénatorial de droite, le gouvernement doit faire plus confiance aux élus locaux. Critique Emmanuel Macron pour ne pas avoir consulté les dirigeants LR de la Région PACA, Renaud Muselier et Martine Vassal.

READ  «C'était l'enfer», a déclaré la victime

La justice suspend l’arrêté préfectoral sur la fermeture des salles de sport à Rennes

Les salles de sport ont gagné. Près d’une semaine après l’annonce de leur fermeture à Rennes, le tribunal administratif a suspendu l’arrêté préfectoral leur ordonnant de fermer leurs portes jeudi matin.

Le juge en référé a ordonné la suspension de l’exécution de l’article 4 de l’arrêté du préfet d’Ille-et-Vilaine qui prévoyait l’interdiction de l’accueil du public dans les salles de sport et gymnases situés sur le territoire de Rennes Métropole jusqu’au 10 Octobre 2020.

Anne Hidalgo reçue à Matignon, avant d’autres maires

Anne Hidalgo est actuellement à Matingon, où elle est reçue par Jean Castex. Outre Paris, le Premier ministre a fixé rendez-vous avec les maires et présidents des métropoles de Lyon, Lille, Grenoble et Toulouse pour discuter des «adaptations possibles» des mesures restrictives dues à l’épidémie de Covid-19.

Le maire de Paris est le premier reçu. Le maire de Lyon Grégory Doucet et le président de la métropole Bruno Bernard sont attendus rue de Varenne vers 9h30, devant Martine Aubry et Damien Castelain (mairie et métropole de Lille) à 10h30.

Le maire de Grenoble Eric Piolle et le président de la métropole Christophe Ferrari doivent échanger par visioconférence à 11h45 avec Jean Castex, ainsi que le maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc, à 14h00.

Véran enverra “un message d’avertissement” aux Français

Doit-on s’attendre à une nouvelle répression ce soir lors de la conférence de presse d’Olivier Véran? A priori non, selon nos informations. “Nous ne devons pas nous attendre à un déménagement vers de nouveaux territoires”, a déclaré une source gouvernementale à BFMTV. Et ce même si la situation sanitaire se dégrade dans de nombreuses métropoles comme Paris, Lyon, Lille, Grenoble ou encore Toulouse – qui ne sont actuellement pas en alerte «maximum», contrairement à Aix-Marseille ou la Guadeloupe.

READ  Les masques sur les téléviseurs sont "inutiles", selon Marc-Olivier Fogiel

Selon l’exécutif, il est encore trop tôt: les dernières mesures ont été prises la semaine dernière, ce qui ne permet pas de vraiment connaître leur impact sur la circulation du virus. Mais au sein du gouvernement, nous avertissons déjà:

“Un message d’avertissement sera envoyé: si la situation ne s’améliore pas, de nouvelles décisions seront prises”, prévient une source gouvernementale.

Une ville reconfigurée en Guyane

C’est une nouvelle reconfiguration en France. Le préfet de Guyane a signé mercredi un arrêté de reconduction de Camopi, commune amérindienne dans le parc amazonien de Guyane à la frontière du fleuve brésilien, en raison d’une résurgence de l’épidémie de Covid-19 et d’une “détente”. La mesure est prévue sur 15 jours.

En mai, peu de temps après le déclin, cette ville de 1 828 habitants et 10 030 km2 avait été reconfigurée suite à un amas qui concernait principalement les légionnaires de la 3e REI et les piroguieri amérindiens de la Légion.

Il n’a plus eu de cas de Covid-19 de fin juin à fin août. Mais entre le 1er septembre et le 29 septembre, “il y a eu 66 cas, dont 64 peuvent vraiment être considérés comme des camopi, dont deux n’y résident plus”, a déclaré un agent de santé à l’AFP. Sur ce total, 49 nouveaux cas ont été dénombrés en une semaine, entre le 23 et le 29 septembre, selon les autorités.

Conférence de presse d’Olivier Véran à 18h

Bonjour à tous et bienvenue dans ce nouveau live dédié à l’évolution de l’épidémie de coronavirus. C’est le jour de la désormais traditionnelle conférence de presse hebdomadaire d’Olivier Véran: le ministre de la Santé interviendra ce jeudi à 18h.

READ  Longtemps débordés, les Bleus se sont réveillés pour renverser les Croates

Bien sûr, vous pouvez suivre l’événement en direct sur BFMTV et BFMTV.com. Notre édition spéciale débutera à 17h.

Edition spéciale à partir de 17h sur BFMTV à l’occasion de la conférence de presse d’Olivier Véran. © BFMTV

La soirée se poursuivra à 20h50 avec notre spécial “La grande consultation”. Où est l’épidémie, que faire? Vous pouvez nous poser toutes vos questions via email [email protected] ou sur les réseaux sociaux avec le hashtag #questionbfmtv.

Soirée spéciale "La grande consultation" sur BFMTV
Soirée spéciale “La grande consultation” sur BFMTV © BFMTV

Aurélie Casse, Maxime Switek, nos spécialistes de la santé, le Dr Alain Ducardonnet et Margaux de Frouville, et nos invités sur le plateau leur répondront.