Au terme d’un match tendu et parfois houleux entre le CO et Bordeaux-Bègles, le centre tarnais Thomas Combezou s’est exprimé fort dans le micro de Canal +: «Nous avons été foutus tout le match, vous devez le savoir. Aujourd’hui, en première mi-temps, on a arbitré Rory Kockott et au minimum c’était un penalty … Ça me gonfle, c’est anti rugby. Arbitre le même joueur chaque week-end, il est toujours le même. A Toulouse, à son retour, le même … ».

“En seconde période, ils (les Bordelais) ont joué l’anti-match et nous ne les avons pas hués, Combezou continua. Ça ne me fait pas rire. L’arbitre a décidé de les remettre dans le jeu et ça me fait chier. “ La rencontre entre les deux équipes ce vendredi a été marquée par de nombreux affrontements, même après la victoire de l’UBB, où Matthieu Jalibert, extatique, a poussé les arrières de Castres Julien Dumora.

Interrogé sur les fautes contre Kockott, Christophe Urios, le manager bordelais, a préféré ne pas commenter. Son homologue de Castres, Mauricio Reggiardo, a préféré calmer la situation après le départ de son joueur: «C’était un match tendu, pas facile à arbitrer. On avait fait ce qu’il fallait pour le gagner mais ça aurait été trop facile de parler d’arbitre. ”

READ  Ronald Koeman n'a pas les mêmes projets pour Antoine Griezmann et Ousmane Dembélé ...