A la résiliation de son contrat à l’issue de cette saison 2020-2021, André Villas-Boas est de plus en plus ouvert à l’idée de prolonger son bail à l’Olympique de Marseille.

En mai dernier, quelques jours après l’expulsion de son ami Andoni Zubizarreta, le directeur sportif qui l’avait amené à Marseille en 2019, l’entraîneur portugais a refusé une prolongation, basé sur deux saisons supplémentaires plus une en option. Malgré ce refus, l’AVB est toujours restée en marge de l’OM, ​​où elle est sous contrat jusqu’en juin prochain. Un choix global qui prend avec une sincérité surprenante.

«Il y a quelques mois, j’ai rejeté la prolongation du contrat par l’OM. J’ai dit à Frank McCourt: “Si je suis un autre entraîneur, je prendrai les trois autres années de mon contrat et je serai renvoyé dans deux semaines.” Mais ce n’est pas mon style. Et tout ce qui est sorti dans la presse sur les transferts que j’aurais reçus de Tottenham ou de Chelsea est faux! Je n’ai jamais reçu cette somme d’argent. J’ai toujours trouvé des affaires avec mes anciens clubs. Je suis le troisième manager le plus titré de l’histoire de Tottenham. Le premier à Porto, le premier au Zenit. J’espère maintenant laisser une marque sur Marseille. Eh bien, j’ai été le premier à abandonner le PSG, mais nous avons tout manqué depuis (rires) … En tout cas, nous recommencerons la discussion pour continuer ce projet. “, tombé, sur Téléfoot, Villas-Boas, que l’on peut donc voir à Marseille à moyen terme. Bonne nouvelle pour le président Jacques-Henri Eyraud!

READ  James et près de 600 millions dépensés: Everton ou la douce folie des dépenses sans résultats