Moteur Ford est devenu le dernier constructeur automobile à accélérer la transition vers les voitures électriques, déclarant mercredi que sa division européenne va bientôt commencer à supprimer progressivement les véhicules à combustible fossile. D’ici 2026, l’entreprise proposera uniquement des modèles hybrides électriques et rechargeables, et d’ici 2030, toutes les voitures particulières fonctionneront exclusivement sur batteries.

Ce plan s’inscrit dans le cadre d’une tentative de générer des bénéfices réguliers en Europe, où Ford se débat depuis plusieurs années, ainsi que de respecter les normes d’émissions de plus en plus strictes dans l’Union européenne.

«Nous mettons tout en œuvre sur les véhicules électriques», a déclaré Stuart Rowley, président de Ford Europe, lors d’une conférence de presse.

Ford et d’autres constructeurs automobiles évoluent plus rapidement sur les véhicules électriques en Europe qu’aux États-Unis. L’année dernière, l’Union européenne a commencé à imposer des sanctions aux constructeurs automobiles qui ne respectaient pas les limites d’émissions de dioxyde de carbone, les obligeant à vendre plus de voitures électriques.

Ford est un acteur relativement mineur en Europe, avec 5% du marché des voitures particulières, mais a déclaré qu’il prévoyait de dépenser 1 milliard de dollars pour la révision de sa principale usine européenne, à Cologne, en Allemagne, pour produire des véhicules électriques. Le premier nouveau modèle devrait entrer en production en 2023, a déclaré Ford, et utilisera la technologie des véhicules électriques développée par Volkswagen.

Gué a commencé à vendre sa Mustang Mach-E alimentée par batterie en Europe et commencera à fournir des modèles aux clients européens dans les semaines à venir.

READ  Vincent Cassel lui répond! (PHOTO)

Tous les fourgons de livraison et véhicules utilitaires fabriqués par Ford Europe seront électriques ou hybrides rechargeables d’ici 2024 et sa gamme complète de véhicules sera électrique ou hybride rechargeable deux ans plus tard.

Cependant, Ford continuera à vendre des véhicules utilitaires à moteur essence ou diesel en Europe pour les années à venir. La société a déclaré que, d’ici 2030, les deux tiers des véhicules commerciaux qu’elle vend en Europe seront alimentés par batterie.

“Il y aura toujours une demande pour les véhicules à moteur conventionnels”, a déclaré Rowley.

Le mois dernier, General Motors a annoncé son intention de ne produire que des véhicules électriques d’ici 2035, mais GM s’est presque retiré d’Europe. L’entreprise a vendu sa division Opel en 2017 à la société française Peugeot SA. Peugeot a récemment fusionné avec Fiat Chrysler et est maintenant connue sous le nom de Stellantis.

Jaguar Land Rover a déclaré lundi que toutes ses voitures de luxe Jaguar et 60% des SUV de luxe Land Rover fonctionneront exclusivement sur batteries d’ici 2030.