Comme cela arrive souvent cette saison, c’est une Yamaha qui a réalisé le meilleur temps des essais libres de samedi à Aragon. Vainqueur de son premier GP cette saison à Misano (Saint-Marin), Franco Morbidelli mène le groupe dans ce GP de Teruel (1’47”333) devant le Japonais de Honda Takaaki Nakagami (0”059) – en tête vendredi – et son coéquipier à Petronas Fabio Quartararo (0”068).

Le Français, qui a passé son début de séance au volant de Joan Mir à déchiffrer le comportement du pilote Suzuki, n’a eu aucun problème à se réparer rapidement avec un très bon chrono (1 ’47”401).

Derrière lui, Maverick Viñales, Alex Marquez, Alex Rins, les deux Tech3 d’Iker Lecuona et Miguel Oliveira, Cal Crutchlow et Mir, ont assuré leur place dans le Top 10, synonyme de qualification directe en Q2 (à partir de 15h15) . En revanche, comme cela s’est produit depuis le week-end dernier sur ce même MotorLand Aragon, les Ducatis sont en difficulté.

Victime d’une chute au tour de lancement à cause de son “time attack”, Johann Zarco n’a pas pu défendre ses chances (21e à 1”168) et devra passer Q1 (à partir de 14h50) pour espérer se rapprocher de grille, tout comme l’un des prétendants au titre Andrea Dovizioso (14e à 0”545) et l’Australien Jack Miller (11e à 0”406).

READ  Droits TV: "Nous gardons notre projet", annonce Jaume Roures (Mediapro)