Bien sûr, les femmes sont toujours confrontées à un plafond de verre en ce qui concerne les salaires ou les postes de responsabilité, mais pour une petite poignée d’entre elles, l’argent et le pouvoir ne sont pas des problèmes. Le site spécialisé Les milliardaires de Bloomberg a dévoilé son nouveau classement des plus grandes fortunes du monde. Et il y a des surprises …

Quand sa mère Liliane Bettencourt est décédée en 2017, Françoise Bettencourt Meyers elle a décroché le jackpot et est devenue la femme la plus riche du monde, en grande partie grâce à ses nombreuses parts dans le géant et leader mondial de la cosmétique, L’Oréal. Un fleuron de l’industrie française qui l’amène au sommet. Mais un Américain est venu voler la première place depuis lors MacKenzie Bezos (50), l’ex-femme trompée de Jeff Bezos, a maintenant une fortune estimée à … 68 milliards de dollars. Avec une fortune qui équivaut à “seulement” 66,8 milliards de dollars, Françoise Bettencourt Meyers (67 ans) doit compter sur des ventes exceptionnelles si elle veut rattraper son retard …

MacKenzie Bezos, qui a pris son nom de naissance Scott, doit cette immense fortune à son divorce avec Jeff Bezos, à la tête d’un autre groupe industriel géant: Amazon. Dans le cadre du règlement juridique, l’ex-femme de l’homme d’affaires a reçu 38 milliards de dollars et environ 19,7 millions d’actions Amazon, soit 4% de l’activité de commerce électronique. Des actions qui se sont envolées. Les actions d’Amazon sont en hausse de 82% en six mois!

Pourtant, ces deux femmes restent, quelle surprise, dépassées par les hommes. L’homme le plus riche du monde est Jeff Bezos avec une fortune de 207 milliards, suivi de Bill Gates avec 127 milliards et Mark Zuckerberg avec 114 milliards. MacKenzie Bezos est 12e au classement et Françoise Bettencourt Meyers 13e.

READ  Leclerc distribuera 25% des bénéfices à ses salariés