« French Spiderman » escalade le gratte-ciel parisien pour ses 60 ans

Inscrivez-vous maintenant pour un accès GRATUIT et illimité à Reuters.com

PARIS, 17 sept. (Reuters) – Alain Robert, le grimpeur libre surnommé « French Spider-Man », a escaladé samedi un gratte-ciel de 48 étages à Paris, atteignant un objectif qu’il s’était fixé à l’âge de 60 ans.

Vêtu de rouge, Robert a levé les bras en atteignant le sommet du bâtiment Tour TotalEnergies de 187 mètres (613 pieds), qui domine le quartier des affaires de La Défense dans la capitale française.

« Je veux envoyer aux gens le message qu’avoir 60 ans n’est rien. Vous pouvez toujours faire du sport, être actif, faire de grandes choses », a déclaré Robert, dont le 60e anniversaire était le mois dernier.

Inscrivez-vous maintenant pour un accès GRATUIT et illimité à Reuters.com

« Je me suis promis il y a plusieurs années que lorsque j’atteindrais 60 ans, je gravirais à nouveau cette tour car 60 ans symbolise l’âge de la retraite en France et je pensais que c’était une bonne idée », a-t-il déclaré à Reuters.

Robert, qui souhaitait également utiliser l’ascension pour sensibiliser à la nécessité d’agir contre le changement climatique, avait déjà escaladé la tour TotalEnergies à de nombreuses reprises.

Il a commencé l’escalade en 1975, s’entraînant sur les falaises près de sa ville natale de Valence dans le sud de la France. Il a commencé l’escalade en solo en 1977 et est rapidement devenu l’un des meilleurs grimpeurs.

READ  Le Pen pourrait remporter la première victoire aux élections régionales françaises

Depuis lors, il a escaladé plus de 150 structures impressionnantes à travers le monde, dont le Burj Khalifa de Dubaï, le plus haut bâtiment du monde, la Tour Eiffel et le Golden Gate Bridge de San Francisco.

Escaladant souvent sans autorisation, il a été arrêté à plusieurs reprises. Il grimpe sans baudrier, n’utilisant que ses mains nues, une paire de chaussons d’escalade et un sac de poudre de craie pour essuyer la sueur.

Inscrivez-vous maintenant pour un accès GRATUIT et illimité à Reuters.com

Reportage d’Anthony Paone Écriture de Dominique Vidalon Montage d’Helen Popper

Nos normes : Principes de confiance de Thomson Reuters.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here