Heures de Buenos Aires | Macron dit que la France « continuera » à s’opposer à l’accord commercial UE-Mercosur

Le président français Emmanuel Macron a déclaré vendredi que Paris maintiendrait son opposition à l’accord commercial conclu entre l’Union européenne et le Mercosur lorsque son pays prendra la présidence de l’UE début 2022.

L’opposition du président français découle principalement de la volonté de protéger le climat et la biodiversité.

« La France est contre [the] Mercosur [readl] comment cela se négocie aujourd’hui et nous continuerons d’être très clairs. Non pas parce que nous ne sommes pas à l’aise avec nos amis du Mercosur, mais parce que par définition, cet accord, tel qu’il est conçu et conçu, ne peut pas être compatible avec notre agenda climat et biodiversité », a-t-il déclaré au Congrès de l’Organisation mondiale de la nature (UICN) à Marseille.

« Nous devons réinventer nos politiques commerciales pour qu’elles soient cohérentes avec nos politiques climatiques, avec nos politiques de biodiversité, c’est une nécessité », a-t-il ajouté.

Conclu en juin 2019 après 20 ans de négociations on-off, l’accord de libre-échange avec les quatre pays du Mercosur (Brésil, Argentine, Uruguay et Paraguay) a suscité une vague de critiques en Europe, notamment de la part du secteur agricole et des écologistes.

Il a été négocié par la Commission européenne au nom des pays de l’UE, mais le traité ne sera définitivement ratifié que lorsque les parlements de tous les États membres de l’UE l’auront approuvé.

Certains pays, comme la France et l’Allemagne, ont hésité à finaliser l’accord et remettent en cause l’engagement du Brésil en faveur de l’environnement en particulier, notamment avec l’augmentation des incendies en Amazonie.

READ  Southwest Austin Economic News: Nouvelle distillerie, spa flottant, bande-annonce de frites inspirées de Merle Haggard à venir

– HORAIRE / AFP

nouvelles connexes

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here