Plusieurs évacuations ont eu lieu à Saint-Martin Vésubie où les maisons étaient menacées par la montée des eaux. Plusieurs villages, en particulier Clan et Venanson, sont inaccessibles en raison de glissements de terrain liés à des pannes d’électricité ou au réseau téléphonique.

Les Alpes Maritimes, en rouge “pluie-crue” et “inondations”, ont été durement touchées par la tempête Alex le vendredi 2 octobre. Au moins huit personnes sont recherchées dans le département dans la nuit du vendredi au samedi. Franceinfo repense la situation dans ce département, qui a enregistré des précipitations record.

Ils voulaient au moins huit personnes

Deux habitants de Roquebillière, dans la vallée de la Vésubie, à 50 km au nord de Nice, ont été emportés après s’être réfugiés sur le toit de leur maison. Leur “ils se sont réfugiés sur le toit de leur maison entourée d’eau et la maison s’est effondrée avec les deux personnes dessus”, selon Philippe Loos, secrétaire général de la préfecture des Alpes-Maritimes. Dans le même secteur, un gendarme a été emporté alors qu’il se trouvait dans les locaux de la caserne, au bord de la rivière.

Deux pompiers en intervention sont tombés à l’eau après l’effondrement d’une route à La Bollène-Vésubie. Leur véhicule a été emmené, a annoncé Charles-Ange Ginésy, président du conseil départemental des Alpes-Maritimes sur franceinfo. “C’est probablement la pire chose qui puisse nous arriver”, a-t-il déclaré.

Les autorités sont également sans nouvelles de trois autres personnes. Ils ont été dénoncés sur le bord de la mer par des témoins, qui les ont perdus de vue. La préfecture a reçu “trois autres rapports (…), où des témoins ont dénoncé des personnes en bord de mer et qui n’étaient plus là quelques temps plus tard, donc pas de rapport spécifique mais nous avons quand même activé le sauvetage”, a expliqué Philippe Loos.

READ  Prolonge l'interdiction pour les associations de distribuer des repas

Environ 91 personnes étaient “assurer” vendredi soir par les pompiers. “Tous les services d’urgence et de sécurité sont mobilisés pour protéger nos concitoyens. Pour les résidents, suivez les instructions sur place”, a écrit le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, sur Twitter pendant la nuit du vendredi au samedi. Suite à une réunion de crise, annoncé “Envoi de 4 hélicoptères de sécurité civile supplémentaires et de 2 sections supplémentaires de pompiers avec matériel de pompage”.

Un pont effondré

Un pont a été emporté par les vagues vendredi en fin d’après-midi au-dessus de la ville de Saint-Martin-Vésubie. Un membre des Alpes Maritimes a partagé une vidéo amateur.

“Les dégâts sont considérables à Saint-Martin-Vésubie, épicentre du phénomène”, a déclaré le député (LR) Eric Ciotti, affirmant que c’était “235 mm d’eau sont tombés en quelques heures”. “La station-service du village (de Saint-Martin-Vésubie) a été emportée, les maisons ont été gravement endommagées, le stade et le cimetière ont été noyés”, a ajouté le premier adjoint au maire du village. À son avis, “sur les rivières Vésubie et Tinée, avec des capacités respectives de 450 et 900 m3, nous sommes à un niveau de crue de 100 ans”.

Environ 13500 ménages sans électricité

Environ 600 personnes ont été mobilisées sur place, dont 415 gendarmes. Environ 200 interventions ont été réalisées. Enedis a déclaré que 13 500 foyers des Alpes-Maritimes étaient sans électricité vendredi soir.

Transport interrompu

Les vols vers Nice ont été suspendus, selon la préfecture.

Toutes les gares du département sont fermées et aucun train ne circulera avant midi le samedi.