JO 2020 : Meesseman devient All-Star Five du tournoi WBB

Dimanche, La FIBA ​​a annoncé le tournoi de basket-ball féminin All-Star Five des Jeux Olympiques de 2020. L’attaquante des Washington Mystics Emma Meesseman a été nommée dans l’équipe après avoir représenté la Belgique lors de sa toute première apparition. Les Cats se qualifient pour les quarts de finale.

En quatre matchs au total, Meesseman a récolté en moyenne 26,8 points, 10,5 rebonds, 4,8 passes décisives, 3,5 interceptions et 1,3 bloc par match, tirant 65,7% du terrain. Il a marqué plus de 20 points à chacune de ses apparitions et a tiré plus de 50% du terrain dans CHAQUE MATCH. Pour classer les résultats statistiques de Meesseman par rapport à tous les autres, il s’agissait de :

  • Le meilleur buteur par match de l’ensemble du tournoi Et le leader des points marqués ! – Meesseman a marqué 107 points en quatre matchs. C’est bien au-dessus des 99 points que Brittney Griner et A’ja Wilson ont marqués pour l’équipe américaine en SIX matchs. Ils sont à égalité pour la deuxième place du score,
  • Le leader absolu des interceptions par match (3,5 !) Et le deuxième du nombre total d’interceptions – Le leader était Gabby Williams 17) pour la France.
  • Deuxième meilleur rebondeur par match et quatrième meilleur rebondeur – Meesseman n’a jamais été connu comme un défenseur du rebond, ni dans la WNBA ni dans l’EuroLeague Women, donc c’est certainement remarquable. Elle était la quatrième meilleure rebondeuse (42) au total après Breanna Stewart (60), Wilson (44) et Brittney Griner (43) de l’équipe américaine. Encore une fois, Team USA avait SIX matchs pour ses statistiques. La Belgique en comptait quatre.
  • Sixième meilleure passe décisive par match (4.8) Et première passe décisive par match parmi tous les joueurs qui ne sont pas répertoriés comme meneurs – Le jeu féminin a plus de points que jamais avec Stewart et Williams en moyenne plus de 4 passes décisives par match. Mais encore une fois, les moyennes de Meesseman étaient juste un peu meilleures. Les joueurs devant Meesseman étaient le Japonais Rui Machida, la Belge Julie Allemand, l’Espagnole Cristina Ouvina, Sue Bird de Team USA et l’Australienne (et collègue Mystic) Leilani Mitchell).
  • Classé dans le top 10 en blocs par match (1.3) – Seuls trois joueurs, le Coréen Ji Su Park, l’Espagnole Astou Ndour et le Chinois Han Xu ont en moyenne au moins 2 blocs par match.
READ  New Belgium Brewing s'associe à Chaco Footwear pour célébrer 30 ans de folie

Lorsque vous regardez la situation dans son ensemble, Meesseman s’est classé dans le Top 10 par match dans les cinq principales catégories statistiques. Aucun autre joueur dans l’ensemble du tournoi n’a atteint cet objectif. Stewart était la plus proche d’égaler Meesseman, où elle figurait dans le Top 10 dans quatre de ces domaines.

Étant donné la dominance individuelle de Meesseman aux Jeux olympiques, vous vous demandez peut-être si elle a été nommée MVP. À mon avis, cela devrait être elle, malgré le fait que les Cats n’aient pas réussi à remporter la médaille en raison des trois médailles d’argent de dernière minute du Japon. Ce n’est pas comme s’il avait récolté en moyenne 26 points par match en tirant à 30% sur le terrain lors de trois défaites en phase de groupes.

Mais je ne choisis pas ces prix et ils ne sont pas « objectifs ».

Comme on pouvait s’y attendre, la FIBA ​​​​a suivi la voie conventionnelle pour décider du MVP, en choisissant un joueur de l’équipe américaine, les médailles d’or. Stewart a été nommé MVP du tournoi olympique et a obtenu une place dans le All-Star Five après avoir récolté en moyenne 15 points, 10 rebonds et 4,7 passes décisives par match.

Les cinq autres joueurs All-Star étaient A’ja Wilson de l’équipe américaine, Rui Machida du Japon et Sandrine Gruda de France.

Félicitations Emma et tout le monde pour avoir remporté les honneurs du tournoi !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here