Je suis forcément déçu de ne pas gagner, mais je n’avais pas réalisé que j’avais fait une telle vague que cela agaçait (Marc) Hirschi. Je l’ai compris froidement, après avoir récupéré et revu les images. C’est ma première erreur et je tiens vraiment à lui présenter mes excuses. La seconde est de lever les mains un peu trop tôt. C’est la première fois que cela m’est arrivé, je pense que ce sera la dernière. C’est un peu dommage que cela m’arrive ici sur le Dean.

Avez-vous compris la décision du jury de vous rétrograder?
Oui tout à fait. Je tiens à m’excuser encore une fois pour cette poussée involontaire. Je n’ai aucune excuse, cela ne se reproduira plus et nous avons encore un beau gagnant avec Primoz Roglic. Cependant, je pensais avoir bien géré la finale même si ce n’était pas facile. J’ai ressenti la pression de porter ce maillot, avec tous les coureurs contre moi, ce qui est normal.

Comment expliquer votre deuxième erreur avant de franchir la ligne?
C’est un mélange de tout, je ne cherche pas d’excuses. Je préférerais être rétrogradé en terminant deuxième plutôt que si je gagnais. Je suis désolé et déçu, même si je suis toujours heureux d’avoir pu montrer la chemise (Champion du monde) sur cette course difficile marquée par le vent. C’était encore une sensation spéciale de courir la Doyenne avec ce maillot. J’ai tout donné, donc je n’ai aucun regret. “