Keely Hodgkinson remporte l’or insaisissable alors qu’il se dirige vers la victoire du 800 mètres aux Championnats d’Europe

Après avoir décroché l’argent aux JO de Tokyo, Hodgkinson a de nouveau terminé deuxième de l’Américaine Athing Mu aux Championnats du monde, à seulement 0,08 seconde, avant de terminer deuxième derrière la Kényane Mary Moraa aux Jeux du Commonwealth au début de ce mois.

Rien n’a cependant pu arrêter la jeune femme de 20 ans à Munich samedi soir alors qu’elle s’éloignait sur les 200 derniers mètres pour s’imposer en une minute et 59,04 secondes, devant la Française Renelle Lamote.

La Polonaise Anna Wielgosz a remporté le bronze lorsque Jemma Reekie a disparu, terminant cinquième, avec Alexandra Bell sixième.

La Britannique Keely Hodgkinson célèbre l’or lors de la finale féminine du 800 m lors des Championnats d’Europe d’athlétisme au stade olympique de Munich, dans le sud de l’Allemagne, le 20 août 2022. (Photo par ANDREJ ISAKOVIC / AFP via Getty Images)

« Je pense que vous pouvez dire que j’étais très heureux de venir ici et de monter enfin sur le podium », a déclaré Hodgkinson.

« Il y a une super équipe autour de moi, ils m’ont aidé tout au long de la saison. Ça a été une année difficile mentalement, mais nous sommes arrivés à la fin. Essayer d’obtenir cet or a certainement aidé. Il s’agit simplement d’essayer d’oublier et de passer à autre chose. Maintenant, je peux rentrer chez moi avec trois médailles, je ne pourrais pas être plus heureux ».

Hodgkinson a ajouté: «J’ai encore une médaille mondiale en salle (à gagner) que je n’ai pas encore et j’ai encore beaucoup d’argent, alors nous allons essayer d’obtenir de l’or. J’ai encore un long chemin à parcourir ».

Les hommes de Grande-Bretagne ont suivi avec une performance calme sous pression pour décrocher le titre du relais 4x400m devant la Belgique et la France.

MUNICH, ALLEMAGNE – 20 AOÛT : (LR) la médaillée d’argent Renelle Lamote de France, la médaillée d’or Keely Hodgkinson de Grande-Bretagne et la médaillée de bronze Anna Wielgosz de Pologne posent sur le podium lors de la cérémonie d’athlétisme – finale du 800 m féminin au jour 10 des Championnats d’Europe Munich 2022 à Olympiapark le 20 août 2022 à Munich, Allemagne. (Photo de Maja Hitij / Getty Images)

Matthew Hudson-Smith, Charlie Dobson, Lewis Davey et Alex Haydock-Wilson ont tiré de la tête pour terminer avec le meilleur 2: 59.35 de la saison, repoussant une charge tardive de la Belgique dans la dernière ligne droite.

L’équipe féminine de Victoria Ohuruogu, Ama Pipi, Jodie Williams et Nicole Yeargin s’est battue pour le bronze en 3 : 21,74 tandis que Femke Bol a emmené les Pays-Bas vers l’or,

Le détenteur du record du monde suédois du saut à la perche, Mondo Duplantis, a établi un nouveau record du championnat à 6,06 m en remportant l’or.

Lors de la dernière épreuve sur piste de la soirée de samedi à l’Olympiastadion, Elizabeth Bird a décroché le bronze lors de la finale féminine du 3 000 m steeple, remportée par l’Albanaise Luiza Gega devant l’Allemande Lea Meyer. La Britannique Aimee Pratt a terminé septième.

READ  Cyclisme: le top cinq de la cycliste kiwi Niamh Fisher-Black au Giro d'Italia féminin n'est pas suffisant pour la place dans le premier Tour de France féminin

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here