Kobayashi et Toyota en pole au Mans

Kamui Kobayashi a décroché la pole des 24 Heures du Mans. (Photo Toyota)

LE MANS, France – Kamui Kobayashi et Toyota Gazoo Racing ont décroché la pole position de la 89e édition des 24 Heures du Mans sur le Circuit de la Sarthe.

Kobayashi a piloté la Toyota GR010 No. 7 jusqu’à la première place de la session Hyperpole de 30 minutes jeudi et samedi lors de l’événement historique mènera le peloton vers le drapeau vert. Il a dominé les charts avec un tour de 3: 23.900 dans la catégorie Hypercar.

« Je suis très heureux d’être ici, en Hypercar, sur un circuit fantastique, en pole position », a déclaré Kobayashi. « C’est un tel effort d’équipe d’être le plus rapide sur la piste et d’avoir une si grosse voiture pour la course. Nous avons fait un excellent travail jusqu’à présent. Passons maintenant aux 24 heures. Honnêtement, avoir le meilleur tour vous affecte toujours. En tant que pilote, nous testons depuis l’hiver, bien sûr, et nous avons vu la voiture évoluer et s’améliorer. Nous sommes arrivés bien préparés. Nous pensions que nous étions plus lents et je suis très content de ce temps ».

Brendon Hartley, au volant de la deuxième voiture Toyota, s’est qualifié deuxième pour donner au peloton Toyota un balayage de la première rangée. Il était à 0,295 seconde du meilleur tour de Kobayashi. Puis. 36 L’Alpine A480 s’est qualifiée troisième avec Nicolas Lapierre au volant, à 1674 secondes de moins que Kobayashi.

La pole de la catégorie LMP2 est revenue à la star de Formule E Antonio Felix da Costa, qui a piloté la JOTA Sport Oreca-Gibson No. 38 pour un tour de 3: 27.950. Il prendra le départ de la course samedi à partir de la sixième position au général.

READ  L'attaquant belge Romelu Lukaku est de retour à un régime strict

Il y a eu une pole surprise en GTE Pro lorsque Kevin Estre, qui avait été le plus rapide toute la semaine dans sa Porsche 911 RSR-19 no. 92, filé à Indianapolis. Cela a ouvert la porte à un vainqueur surprise de la pole de la classe, avec Dries Vanthoor qui a emmené le corsaire HubAuto Porsche au sommet des charts.

Son meilleur tour en 3 : 46,882 lui a valu la pole position devant la Ferrari no. 52 d’AF Corse piloté par Daniel Serra et la Corvette n. 68 sur roues par Nick Tandy.

Porsche a fait table rase en termes de pole GTE en remportant également la pole GTE Am, avec Julien Andlauer plaçant la Porsche Dempsey Proton numéro 88 en pole de classe avec un meilleur tour de 3: 47.987.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here