La Belgique, un pays d’environ 11,5 millions d’habitants, a signalé 184565 violations présumées de la politique de coronavirus depuis l’entrée en vigueur des restrictions, selon les données officielles.

Entre mars 2020 et le 14 février 2021, près de 97000 personnes ont été condamnées sur place à une amende et plus de la moitié d’entre elles ont effectivement payé, selon les chiffres publiés par le College of Attorneys General.

Les amendes liées à Covid en Belgique vont de 300 USD à environ 5000 USD:

  • Résidents rompant la quarantaine ou enfreignant l’interdiction de petit rassemblement – 300 $
  • Voyageurs de retour qui ne passent pas le test Covid-19 – 300 $
  • Entreprises prises pour enfreindre les restrictions de Covid-19: 900 $
  • Personnes assistant à un grand rassemblement ou à une fête – 900 $ (les organisateurs paient environ 5000 $)

Début février, la police des Pays-Bas voisins Elle a dit ils ont infligé entre 7 000 et 12 000 amendes par semaine depuis l’entrée en vigueur du couvre-feu national de 21 h 00 à 4 h 30 à la fin janvier.

Le non-respect de ce couvre-feu, conçu pour réduire les interactions sociales et donc la propagation du coronavirus, coûte environ 114 dollars.

Un tribunal néerlandais a déclaré mardi que le gouvernement devait «immédiatement» lever le couvre-feu, soutenant une demande de la fondation viruswaarheid.nl, qui signifie «vérité sur les virus».

READ  un organisateur mis en examen et détenu