Bien que le nombre d’hospitalisations et de décès dus au coronavirus continue d’augmenter, la Belgique devrait atteindre un pic des taux d’infection d’ici la fin de cette semaine, selon Geert Molenberghs, professeur de biostatistique à UHasselt.

La hausse du taux d’infection commence à ralentir dans le pays, car une augmentation de 22% a été signalée cette semaine, contre 42% il y a une semaine. dit-il à Het Laatste Nieuws.

“Il semble que si cette tendance se poursuit, nous atteindrons un sommet du taux d’infection dans le courant de la semaine et, en raison des mesures qui ont été prises, nous espérons que l’augmentation que nous constatons encore deviendra une diminution”, a-t-il déclaré.

Cependant, Molenberghs a souligné que les chiffres globaux des coronavirus étaient plus élevés que lors des poussées précédentes.

Nouvelles connexes

«Nous avons eu deux grosses vagues et quatre poussées où nous avons vu des périodes de déclin avec des périodes d’augmentation. Ceci est différent de ces périodes antérieures, car un incendie a été immédiatement suivi par le précédent, sans période de réflexion entre les deux », a-t-il déclaré.

Il a expliqué qu’il faudra encore un certain temps pour que le nombre d’hospitalisations et de décès diminue, alors même que le nombre de nouvelles infections ralentit, et a averti que le nombre de personnes en soins intensifs pourrait se rapprocher de celui des vagues précédentes.

Cependant, Molenberghs a déclaré que la haute saison de l’infection est terminée et que le beau temps attendu dans les prochains jours et l’arrivée du printemps auront un effet positif sur la facilité avec laquelle le virus peut se propager.

READ  Romelu Lukaku ratera la qualification pour la Coupe du monde belge contre le Pays de Galles après une épidémie de coronavirus à l'Inter | Actualités du football

«Le virus peut encore persister en été, mais si nous faisons attention et, par exemple, faisons plus de choses à l’extérieur et bien ventilons à l’intérieur, nous pouvons en bénéficier. La saison jouera en notre faveur », a-t-il déclaré.

Lauren Walker
Le Brussels Times