La Belgique durcit les lois contre l’espionnage et l’ingérence dans les affaires intérieures – Bruxelles


BRUXELLES (UrduPoint News / Sputnik – 6 janvier 2023) Belgique prévoit de renforcer les lois existantes contre l’espionnage et l’ingérence étrangère dans les affaires intérieures de l’État et des organisations internationales sur le territoire belge, le ministre de la Justice Vincent Van Quickenborne a déclaré jeudi.

« Dans l’environnement géopolitique actuel, il est très important de poursuivre efficacement l’espionnage et l’ingérence étrangers. Les enquêtes en cours sur d’éventuelles la corruption dans l’Europe Parlement le prouve encore » Van Quickenborne a déclaré, cité par le journal LeSoir.

Il a ajouté que Bruxelles a l’intention de modifier une disposition de la loi relative aux tentatives d’ingérence dans les affaires intérieures de Belgique et les institutions internationales situées sur le territoire belge. Quiconque tente d’influencer les processus décisionnels démocratiques nuit BelgiqueLes intérêts nationaux feront l’objet de poursuites.

Le texte modifié est actuellement examiné par le gouvernement et sera présenté pour le parlementApprobation d’ici l’été.

Au Décembre Le 9, les autorités belges ont procédé à plusieurs arrestations et perquisitions dans Bruxelles dans le cadre d’une enquête sur des allégations de la corruption dans l’Europe Parlement liés à la détention de Monde Tasse à l’intérieur Qatar et lobbying illicite pour la monarchie du Golfe e Maroc. En particulier, européenne Parlement La vice-présidente Eva Kaili et son partenaire ont été arrêtés et leur domicile a été perquisitionné. Kaili a été relevée de ses fonctions et expulsée à partir de son parti politique en Grèce. Les forces de l’ordre belges auraient saisi plus de 1,5 des millions EUR (1,6 $ des millions) en espèces lors des perquisitions.

READ  La Belgique bouleverse la Serbie, Larkin pousse la Turquie à remporter la chronique

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here