La Belgique interdit l’entrée sur son territoire aux voyageurs en provenance d’Inde, du Brésil et d’Afrique du Sud

Lors d’un comité de consultation électronique, les autorités ont décidé de fermer temporairement les portes aux voyageurs en provenance d’Inde, du Brésil et d’Afrique du Sud, compte tenu de la prévalence de la variante virale du coronavirus dans ces pays.

LeeMardi, la Belgique a décidé de fermer temporairement ses portes aux voyageurs en provenance d’Inde, du Brésil et d’Afrique du Sud en raison de la prévalence de la variante virale du coronavirus dans ces pays. La ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden publiera dans les plus brefs délais un arrêté ministériel à cet effet.

L’interdiction couvre le transport de passagers en provenance de ces trois pays par avion, train, bateau et bus, y compris le transit.

Seul un nombre très limité de mouvements essentiels sera encore autorisé, à savoir :

– les déplacements professionnels des travailleurs des transports et des marins ;

– Les déplacements des diplomates, des employés appartenant aux organisations internationales et des personnes invitées par les organisations internationales dont la présence physique est nécessaire à l’exercice de leurs fonctions pour le bon fonctionnement de ces organisations. Les visites autorisées ne sont possibles que sur présentation d’une attestation délivrée par l’employeur et d’une attestation délivrée par un poste diplomatique ou consulaire belge s’il est prouvé que le déplacement est nécessaire.

Tests stricts et règles de quarantaine

Les ressortissants belges, ainsi que ceux dont la résidence principale est en Belgique, peuvent rentrer en Belgique depuis l’Inde, le Brésil et l’Afrique du Sud. Cependant, il est fortement déconseillé de voyager dans ces pays.

READ  La punchline de Mourinho sur Bielsa

Dépistage et règles de filtrage pour les non-résidents en Belgique qui voyagent de l’Inde vers notre pays et y restent moins de 48 heures, ou si un citoyen belge est en Inde depuis moins de 48 heures Sauf que la quarantaine n’aura plus lieu. en vigueur. Les mêmes règles strictes s’appliquent déjà à l’Amérique du Sud, à l’Afrique du Sud et au Royaume-Uni.

Haute priorité

Les autorités de contrôle sont tenues d’accorder la plus haute priorité au contrôle des personnes de leurs pays respectifs, à la fois en ce qui concerne l’obligation et le respect de l’accomplissement du PLF (par exemple le contrôle dans les aéroports et les grandes gares) par rapport aux tests de dépistage obligatoires et quarantaine.

Le gouvernement fédéral suit de près l’évolution de la situation épidémiologique. D’autres consultations sont prévues, notamment au niveau de l’UE avec les pays voisins, afin de parvenir à une approche coordonnée.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here