La Belgique se prépare pour Tokyo 2020 après avoir remporté les éliminatoires du relais mixte du triathlon olympique

La Belgique, l’Italie et la Suisse ont pris les trois premières places lors de la première épreuve de qualification olympique du triathlon à relais mixte dans la capitale portugaise Lisbonne pour se qualifier pour les Jeux olympiques de Tokyo 2020.

Une solide équipe belge composée de Claire Michel, Jelle Geens, Valerie Barthelemy et Marten Van Riel a remporté l’or, tandis que l’Italie et la Suisse ont remporté les places disponibles restantes avec respectivement l’argent et le bronze.

Le trio rejoindra la France, l’Australie, la Grande-Bretagne, la Nouvelle-Zélande, l’Allemagne, les Pays-Bas, les États-Unis et le Japon aux Jeux où le relais mixte fera ses débuts olympiques.

« Ils m’ont mis dans la position parfaite pour la dernière étape, je devais juste la terminer », a déclaré Van Riel.

« J’ai paniqué et c’est tout simplement phénoménal de finir premier. »

Barthelemy a ajouté: « C’est un excellent résultat pour un petit pays, mais nous avons été forts et c’est une grande motivation pour les Jeux. »

Les huit nations déjà qualifiées pour Tokyo 2020 ayant décidé de ne pas s’aligner au Portugal, la porte était ouverte pour un relais encore plus imprévisible que d’habitude.

C’était encore trop serré pour appeler à mi-chemin car la Norvège et le Danemark semblaient tous deux bien placés pour lancer un assaut sur le précieux podium.

Mais quand Van Riel est sorti de l’eau et que Max Studer a glissé en transition, il n’y avait aucun doute sur le top trois.

Un sprint spectaculaire pour la deuxième place a vu l’Italien Nicola Azzano rentrer chez lui devant l’équipe suisse.

READ  Un salarié de Deloitte sur quatre en Belgique choisit une MINI Électrique ► FINCHANNEL

La Belgique a triomphé en 1 heure et 23 minutes et 58 secondes, l’Italie battant la Suisse après avoir terminé les deux en 1:24:48.

« Nous sommes incroyablement heureux et fiers et nous savions que nous avions besoin de ce podium et nous avons vraiment joué en équipe », a déclaré Azzano.

Spirig de Suisse a ajouté: « Nous sommes très heureux de la troisième qualification olympique pour l’équipe.

«Mon objectif était de donner à Max la meilleure position possible et j’ai fait de gros efforts pour revenir à Betto, puis m’échapper de toute façon. C’est très excitant de créer une équipe à mes cinquièmes Jeux olympiques, et les jeunes athlètes sont très excités.

Demain et dimanche 23 mai, Lisbonne accueillera respectivement les coupes du monde de triathlon masculin et féminin.

Ce sera la deuxième course à se dérouler dans la fenêtre de qualification olympique récemment rouverte et la première Coupe du monde de triathlon de la saison 2021.

L’événement de la semaine dernière des Championnats du monde de triathlon à Yokohama au Japon était la première course à se tenir dans la période de qualification qui se poursuivra jusqu’au 21 juin.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here