La Belgique soutient le Liban dans la surveillance et le contrôle du criquet pèlerin: Liban

24/05/2021

À la mi-avril 2021, Liban fait face à un événement inattendu criquet pèlerin raid, qui a traversé la frontière depuis République arabe syrienne. Bien que le Liban n’héberge pas de zones de reproduction pour les criquets pèlerins, il peut être exposé à de rares raids lors d’émeutes dans la région, comme celles qui ont eu lieu en 2004 et 2013. En réponse à ce dernier raid, le ministère libanais de l’Agriculture (MoA) a été capable de se mobiliser rapidement pour gérer l’invasion dès qu’elle a été repérée et localisée, grâce à l’équipement limité et à la formation précédemment fournis par la Commission de lutte contre le criquet pèlerin (CRC) dans la région centrale. Compte tenu de son manque de stocks de pesticides et d’équipements dédiés aux criquets pèlerins, le ministère de la Défense a été contraint d’utiliser une partie de ses stocks de pesticides existants alloués au ravageur solaire et de pulvériser à l’aide d’un hélicoptère de l’armée libanaise équipé d’équipements de très faible volume (ULV). pulvérisation.

Depuis le début de la crise économique libanaise actuelle et la grave dévaluation de la livre libanaise, le Ministère de la défense n’a pas été en mesure de se procurer les intrants agricoles supplémentaires (y compris les pesticides phytosanitaires solaires) ou l’équipement nécessaire aux opérations de lutte antiacridienne dans le pays. Désert. Compte tenu de sa capacité limitée à faire face à d’éventuels essaims supplémentaires de criquets pèlerins, le ministère de la Défense a un besoin urgent de soutien pour constituer un stock d’urgence de pesticides ULV, acquérir des équipements adéquats et renforcer les capacités de son personnel pour permettre au pays de faire face efficacement à tout futures invasions de criquets pèlerins.

READ  La bonne forme de Nadia Power se poursuit avec la victoire en Belgique

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) – avec 100000 USD de Gouvernement du Royaume de Belgique, par le biais du Fonds spécial pour les activités d’urgence et de réhabilitation – renforcera la capacité du ministère de la Défense à lutter contre les invasions de criquets pèlerins en fournissant l’équipement et les pesticides nécessaires. Le ministère de la Défense sera équipé de pulvérisateurs ULV (montés sur véhicule, à dos et portables), qui pourront être utilisés par les centres agricoles régionaux en cas de nouveaux raids, ainsi que de petites quantités de pesticides contre le criquet pèlerin. En outre, le CRC organisera des cours de formation pour le personnel technique des centres agricoles régionaux sur la surveillance à l’aide des appareils eLocust3g et l’application eLocust3m, l’étalonnage et l’utilisation des pulvérisateurs ULV, l’évaluation et le reporting.

Au total, 41 membres du personnel du MoA (14 femmes et 27 hommes) bénéficieront des cours de formation. En outre, les agriculteurs du Liban bénéficieront indirectement des opérations ultérieures d’enquête et de contrôle menées régulièrement par du personnel qualifié du ministère de la Défense, réduisant ainsi le risque de dommages aux cultures et de pertes dues aux raids et à la reproduction d’essaims de criquets pèlerins au Liban. En conséquence, le projet réduira à terme le risque de pénurie alimentaire et insécurité alimentaire résultant de l’activité des criquets pèlerins.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here