La Belgique va créer une île artificielle pour la production d’énergie éolienne – Ministre de l’Energie

BRUXELLES (UrduPoint News/Sputnik – 16 octobre 2021) La Belgique envisage de créer une île artificielle en mer du Nord pour la production, le stockage et la distribution de l’électricité générée dans les parcs éoliens, a annoncé vendredi la ministre belge de l’Energie Tinne Van der Straeten.

La Belgique est déterminée à abandonner complètement les centrales nucléaires dans les années à venir.

« Nous allons construire une île dans la mer pour connecter la deuxième zone, nous allons donc tripler la production d’électricité en mer du Nord », a déclaré le ministre aux journalistes à Bruxelles.

L’île accueillera des éoliennes, des installations de stockage d’énergie et des stations de distribution à raccorder aux systèmes électriques des pays voisins. La deuxième zone éolienne devrait être située directement dans la mer autour de l’île.

Le projet devrait démarrer fin 2026, de sorte que d’ici 2030 la mer du Nord produira 30% de l’électricité belge. En 2021, cette part est d’environ 10 %.

La Belgique, qui dépend actuellement de l’énergie nucléaire pour la moitié de sa consommation d’électricité, a signé en 2018 un nouveau pacte énergétique selon lequel les sept réacteurs nucléaires du pays seraient fermés d’ici 2025 et les investissements seraient réorientés vers les infrastructures pour les énergies renouvelables, en particulier les parcs éoliens offshore.

En novembre, le gouvernement belge décidera de poursuivre le plan de fermeture de tous les réacteurs nucléaires d’ici 2025 ou de laisser les deux nouveaux réacteurs nucléaires continuer à fonctionner.

READ  Le service de messagerie Gmail de Google s'est de nouveau arrêté

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here