Les premières livraisons de vaccins auront lieu “cette semaine”, assure le ministre de la Santé.

Les premiers vaccins contre Covid-19 seront administrés dimanche en France, premier jour du lancement dans l’Union européenne de cette campagne sans précédent, ont annoncé lundi Gabriel Attal et Olivier Véran.

VOIR ÉGALEMENT – Covid-19: “La France va vacciner dès le week-end prochain”, annonce Olivier Véran

La campagne de vaccination française et européenne commence dimanche! ” après “les premières livraisons (…) cette semaine »A tweeté le ministre de la Santé Olivier Véran, immédiatement après l’avis favorable de l’Agence européenne des médicaments pour le vaccin développé par l’américain Pfizer et l’allemand BioNTech.

Ce sera un début très progressif “, avait précédemment précisé sur Europa 1. “On n’est pas pressé (…) c’est une vaccination qui prend du temps pour s’assurer que les conditions sont réunies pour qu’il y ait confiance“, Il a insisté.

Nous pourrons lancer la campagne de vaccination en France avec la coordination européenne à la fin de cette semaine«Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a déclaré en quittant le cabinet. “Cela commencera notamment avec les maisons de retraite«Pour le personnel et les résidents, a-t-il expliqué. La stratégie française envisage de vacciner en priorité les personnes âgées des maisons de retraite médicalisées et les travailleurs de ces résidences avec des facteurs de risque, soit environ 1 million de personnes. L’usine où auront lieu les premières vaccinations “n’est pas encore interrompu “a déclaré le ministère de la Santé à l’AFP.

READ  Une nouvelle vision: le racisme teste le mannequin daltonien français | L'Europe 

Suite à l’autorisation de mise sur le marché, que la Commission européenne devrait désormais délivrer immédiatement, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, avait indiqué jeudi que la vaccination contre Covid-19 commencera à partir de 27dans toute l’Union européenne. Cependant, l’incertitude subsistait sur le coup d’envoi en France, en raison notamment du timing de l’avis de la Haute Autorité de Santé, étape obligatoire avant les premières vaccinations. Cet avis sera donné “soit le 23, soit le 24Décembre, a déclaré le ministère à l’AFP.