LA CHINE IMPACTE UNE AMENDE SUR ALIBABA ET TENCENT POUR NON-RESPECT DE LA LÉGISLATION ANTITRUST

LA CHINE IMPOSE UNE AMENDE À ALIBABA ET TENCENT POUR NON-RESPECT DE LA LÉGISLATION ANTITRUST

SHANGHAI (Reuters) – Le régulateur du marché chinois a annoncé lundi qu’il avait infligé une amende de 500000 yuans (62908,91 €) à Alibaba, China Literature, une filiale de Tencent Holdings et Shenzhen Hive Box, pour avoir omis de déclarer correctement les acquisitions à venir. leur examen par l’autorité de la concurrence.

L’Administration d’État pour la régulation du marché (SAMR) a déclaré qu’elle avait pris la décision après avoir examiné les transactions des groupes concernés, à savoir l’acquisition par Alibaba de l’opérateur de centres commerciaux Intime Retail et New Classics. Media of China Literature et acquisition de China Post Smart Logistics par Shenzhen Hive Box.

A Hong Kong, les actions Tencent et Alibaba ont respectivement chuté de 2,89% et 2,63% lundi.

La Chine s’est engagée à renforcer la surveillance de ses géants de la technologie, craignant qu’au fil des ans, ils aient réussi à créer des monopoles qui restreignent la concurrence et ont acquis le pouvoir d’utiliser à mauvais escient les données des consommateurs et de violer leurs lois. droits.

Le mois dernier, Pékin a publié un projet de loi visant à empêcher un comportement de monopole de la part des plateformes Internet, ce qui était considéré comme la première mesure réglementaire sérieuse que la Chine a prise contre l’industrie.

SAMR a averti dans un communiqué séparé que “l’industrie de l’Internet n’est pas à l’abri de la surveillance de la loi anti-monopole” et a exhorté toutes les entreprises à se conformer strictement aux lois et règlements et à maintenir une concurrence loyale. marché.

READ  Le patron de General Electric a assuré avoir empoché 47 millions de dollars de bonus

“Les amendes infligées dans ces trois cas indiquent à l’entreprise que la surveillance anti-monopole sur Internet sera renforcée”, a déclaré SAMR.

(Brenda Goh à Shanghai, Cheng Leng et Zoey Zhang à Pékin; version française Elena Smirnova, éditée par Blandine Hénault)