La Corée du Nord a tiré une « balle non identifiée », selon la Corée du Sud

La balle a été lancée vers 7h27 heure locale mardi (17h27 HE lundi), a-t-il déclaré, ajoutant que l’armée maintenait une « position de préparation » en vue de nouveaux tirs. L’armée surveille les mouvements liés en étroite coopération avec les États-Unis, a-t-il déclaré.

Les garde-côtes japonais ont déclaré que le « missile balistique possible » était probablement tombé par-dessus bord à 7h45, heure locale. Il a exhorté tous les navires à ne pas s’approcher de l’objet tombé et à leur signaler toute observation.

Une déclaration du gouvernement sud-coréen « a exprimé un profond regret pour le lancement du Nord, qui a eu lieu à un moment où la stabilité politique est très importante ».

L’incident de mardi marque celui de la Corée du Nord deuxième tir de balles en moins d’une semaine.
Mercredi, la Corée du Nord a tiré une balle non identifiée dans les eaux au large de la côte est de la péninsule coréenne, a annoncé le chef d’état-major interarmées sud-coréen. régime de Jong-un. Toutefois plusieurs les experts ont mis en doute cette affirmation.

Le test de mardi a couvert à peu près la même distance que la semaine dernière, 700 kilomètres (435 miles), et le missile est tombé par dessus bord en dehors de la zone économique exclusive (ZEE) du Japon, selon le ministère japonais de la Défense.

La Corée du Nord n’a publié aucune information sur le lancement de mardi. La semaine dernière, les médias d’État nord-coréens ont fourni des détails 24 heures après le test.

À Pyongyang, il est interdit de tester des missiles balistiques et des armes nucléaires en vertu du droit international.

READ  Le parlement chinois approuve le plan de réforme du système électoral de Hong Kong

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here