JULIETTE GRECO. Après l’annonce du décès de la célèbre chanteuse Juliette Gréco, à 93 ans, les hommages ont plu sur les réseaux sociaux.

L’essentiel

  • La musique française perd une de ses icônes. Juliette Gréco est décédée le mercredi 23 septembre 2020, a annoncé sa famille à l’AFP dans la soirée. Il avait 93 ans. La chanteuse est décédée “entourée de sa famille dans sa maison bien-aimée à Ramatuelle”, lit-on dans le communiqué, soulignant à juste titre sa “vie extraordinaire”.
  • Cette figure emblématique de la chanson française à paroles, qualifiée par beaucoup d ‘«immortelle», aura eu une longue et fructueuse carrière de près de 70 ans. De Jacques Prévert à Serge Gainsbourg, en passant par Raymond Queneau, Léo Ferré ou encore Boris Vian, Juliette Gréco a marqué la scène française en jouant le rôle des plus grands auteurs des dernières décennies.
  • Depuis l’annonce de sa mort, il y a eu des milliers d’hommages sur les réseaux sociaux, où des personnages anonymes saluent la mémoire d’un chanteur aux multiples facettes.

Dernières nouvelles

11h27 – “La tristesse infinie” de Stéphane Bern

Les hommages à Juliette Gréco continuent de pleuvoir sur le Web. «C’est avec une infinie tristesse que j’apprends le décès de Juliette Gréco, la grande dame de la chanson française, figure emblématique de Saint Germain des Près, une femme libre, forte et gentille. Je la pleure sincèrement pour cette soirée et pense à sa famille et à elle cher », écrit par exemple Stéphane Bern sur Twitter.

11h12 – Juliette Gréco et la Gestapo

Fille d’un père corse, Gérard Gréco commissaire de police, et d’une mère bordelaise, Juliette Lafeychine, Juliette Gréco arrive à Paris dans les années 30 et devient une petite salope à l’Opéra. Lorsque la guerre éclate, avec leur mère et leur sœur, ils sont arrêtés par la Gestapo. Sa mère et sa sœur, résistantes, ont été déportées à Ravensbrück, d’où elles sont revenues en 1945. «Ma sœur ne m’a jamais parlé des camps, je ne lui ai jamais posé de questions. Ma mère a parlé plus volontiers. douleur sur une toute jeune fille, c’est indescriptible, ça ne traduit pas, je pense », confiait-il à ce sujet en 2001 à France Culture.

10h49 – Juliette Gréco au cinéma

Juliette Gréco a séduit le monde intellectuel. Très vite, on lui propose des rôles au théâtre et au cinéma, où sa carrière commence par des rôles de second rôle pour Dans le royaume des cieux par Julien Duvivier, Orphée par Jean Cocteau e Elena et les hommes par Jean Renoir. En 2001, il a joué dans Belphégor, le fantôme du Louvre, film d’horreur de Jean-Paul Salomé. Il avait déjà joué dans la mini-série du même nom, Belphégor, en 1965.

10:26 – Juliette Gréco a traversé les siècles

73 ans au XXe siècle, 20 ans au XXIe. Juliette Gréco a traversé des siècles et des époques, inspirant de nombreux jeunes artistes. Parmi eux, Olivia Ruiz, qui avait écrit deux chansons pour lui, Dans la chambre de ma dame est ombre du vent en 2009. “Juliette, mon cœur est lourd mais il devient plus léger quand on pense à Gérard qui peine à vous trouver. Nino me fait dire: Amusez-vous Juliette au paradis! C’est un coquin comme vous. Merci, mademoiselle. Pour tout”, écrit-il l’interprète de La Femme Chocolat sur son compte Instagram après l’annonce du décès de Juliette Gréco.

10h08 – “Saint-Germain a perdu sa muse”

Née le 7 février 1927 à Montpellier, Juliette Gréco débute sa carrière après la guerre, dans un Paris libéré où la très jeune femme séduit alors, par sa beauté et son esprit, les intellectuels et artistes de Saint-Germain-des- Voisin. «Saint-Germain a perdu sa muse. Saint-Germain a existé par Juliette. Saint-Germain est en deuil et pleure pour elle. Je suis très triste. Juliette était encore plus une interprète qu’une chanteuse. Elle a dit les poètes. , A déclaré Linea Renaud à l’AFP après l’annonce de son décès.

09h44 – L’hommage d’Emmanuel Macron

Depuis l’annonce du décès de Juliette Gréco, la France entière a exprimé son émotion sur les réseaux sociaux. Jusqu’aux plus hauts niveaux de l’Etat, les hommages au chanteur sont innombrables. «Elle était élégance et liberté. Juliette Gréco a rejoint Brel, Ferré, Brassens, Aznavour et tous ceux qu’elle a interprétés au panthéon de la chanson française. Son visage et sa voix continueront à accompagner nos vies. La ‘muse de Saint’ -Germain-des-Prés est immortel », a écrit le président de la République Emmanuel Macron sur Twitter.

09:34 – Juliette Gréco est morte

“Juliette Gréco est décédée ce mercredi 23 septembre 2020 entourée de sa famille dans sa maison bien-aimée à Ramatuelle. Sa vie était hors du commun”, a déclaré la famille dans un message adressé à l’AFP hier soir. “Il faisait encore briller la chanson française à 89 ans”, a-t-il ajouté.

Apprendre encore plus

Avec la mort du chanteur, toute la musique française perd l’une de ses icônes les plus populaires. Discrète ces dernières années, Juliette Gréco est décédée à 93 ans, annonce ses proches. “Juliette Gréco est décédée ce mercredi 23 septembre 2020 entourée de sa famille dans sa maison bien-aimée à Ramatuelle. Sa vie était hors du commun”, a déclaré la famille dans un message adressé à l’AFP dans la soirée. “Il faisait encore briller les chansons françaises à 89 ans”, a-t-il ajouté. L’artiste a subi un accident vasculaire cérébral en 2016, ce qui l’avait extrêmement affaiblie.

Née le 7 février 1927 à Montpellier, Juliette Gréco débute sa carrière après la guerre, dans un Paris libéré où la très jeune femme séduit alors, par sa beauté et son esprit, les intellectuels et artistes de Saint-Germain-des- Voisin. “Saint-Germain a perdu sa muse. Saint-Germain a existé par Juliette. Saint-Germain est en deuil et pleure pour elle. Je suis très triste. Juliette était encore plus une interprète qu’une chanteuse. Elle a dit les poètes.” , A déclaré Linea Renaud à l’AFP après l’annonce du décès du chanteur. Fille d’un père corse, Gérard Gréco commissaire de police, et d’une mère bordelaise, Juliette Lafeychine, Juliette Gréco arrive à Paris dans les années 30 et devient une petite salope à l’Opéra. Lorsque la guerre éclate, avec leur mère et leur sœur, ils sont arrêtés par la Gestapo. La mère et la sœur résistantes sont expulsées. «Ma sœur ne m’a jamais parlé des champs, je ne lui ai jamais posé de questions. Ma mère parlait plus volontiers. Je pense qu’une telle douleur sur une petite fille est indicible, ça ne se traduit pas. Non, je pense», confie-t-elle à ce sujet en 2001 à France Culture.

A Saint-Germain-des-Prés, Juliette Gréco découvre alors le monde de la musique. Puis la scène, où la jeune femme chante pour la première fois Raymond Queneau ou Jean-Paul Sartre, à qui elle doit ses premiers succès, Si vous imaginez …. est La rue des Blancs-Manteaux. En 1954, il débute sa carrière: il se produit même sur la scène de l’Olympia à Paris. Petit à petit, il élargit son répertoire en reprenant Prévert, Desnos, Vian, Cosma. Ou Signature de Charles Aznavour Je déteste les dimanches, Léo Ferré sait Beau garçon ou même Serge Gainsbourg qui le lui offre Javanais. Jusqu’en 2015, année de sa tournée d’adieu, Juliette Gréco aura enchanté la musique française. Elle est montée sur scène pour la dernière fois, en 2016, pour reprendre la chanson légendaire à l’âge de 89 ans. Déshabille moi.

Au cours de ses plus de 60 ans de carrière, Juliette Gréco a joué les plus grands, de Vian à Prévert, en passant par Aznavour et Gainsbourg. Parmi les musiques les plus emblématiques qu’il ait interprétées, comment ne pas les citer Sous le ciel de Paris par Edith Piaf bien sûr, mais aussi Un petit poisson, un petit oiseau ou Javanais, prêté par Gainsbourg ou, enfin, Déshabille moi, que Juliette Gréco aura chanté jusqu’à la fin de sa vie.

Si sa carrière a été riche en émotions, sa vie personnelle n’est pas à surmonter. Mariée au célèbre acteur Michel Piccoli entre 1966 et 1977, avec qui elle a eu une relation tumultueuse, elle a également été l’épouse du pianiste Gérard Jouannest pendant près de 30 ans. Bien avant tout cela, c’est avec l’acteur Philippe Lemaire que Juliette Gréco avait entretenu une relation dont le fruit n’était autre que sa fille unique: Laurence Lemaire, décédée d’un cancer en 2016. Un drame que la chanteuse n’a jamais pris. vraiment récupéré et cela est resté un secret pendant … quatre ans. Juliette Gréco a fini par rompre le silence il n’y a pas longtemps. C’était en juillet 2020, dans les colonnes de Télérama. «La vie m’a donné une fille et l’a enlevée de moi», confie-t-il sobrement.

READ  "Cela a pris trop de temps, mais nous allons y remédier", commente Laurent Ruquier après le premier