Fabien Galthie a averti son rival français Guinness Six Nations que son équipe a encore une marge de progression importante avant la confrontation avec l’Irlande.

Les Bleus ont remporté huit de leurs 10 matchs sous l’entraîneur Galthie et arriveront dimanche à l’Aviva Stadium de Dublin en tant que favoris du tournoi.

Les seuls revers français de la Coupe du monde 2019 ont été une défaite contre l’Écosse lors des Six Nations de l’année dernière après un carton rouge en première période pour l’hélice Mohamed Haouas et une défaite dramatique en prolongation contre l’Angleterre en finale de la Coupe des Nations d’automne alors que plus de 20 joueurs étaient pas disponible.

Bien que son équipe ait reçu beaucoup d’éloges, Galthie a hâte de s’améliorer davantage.

“Il suffit de regarder les résultats. Nous avons remporté huit matchs sur dix”, a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse d’avant-match.

«En Ecosse, nous avons perdu à un carton rouge et à Londres, nous avons perdu dans le temps supplémentaire.

“Nous continuerons à progresser dans de nombreux domaines et disposerons d’une marge de progression considérable.”

Nous avons besoin de votre consentement pour télécharger ce contenu SoundCloudNous utilisons SoundCloud pour gérer le contenu supplémentaire qui peut installer des cookies sur votre appareil et collecter des données sur votre activité. Veuillez examiner leurs détails et les accepter pour télécharger le contenu.Gérer les préférences

Inspiré par les talents électriques du demi de mêlée Antoine Dupont, la France a commencé le tournoi avec une victoire retentissante 50-10 à l’extérieur en Italie.

Une défaite choc consécutive pour l’Angleterre, championne en titre, face à l’Écosse, a nourri l’espoir des Français de faire mieux que l’année dernière lorsqu’ils ont terminé deuxième avec une différence de points.

READ  Gabriel Attal précise que la liste des départements concernés "peut changer"

Galthie a effectué deux changements pour le match contre l’Irlande, laissant l’ailier Teddy Thomas et le flanker Dylan Cretin – tous deux sur la feuille de match à Rome – sur le banc en faveur de Damian Penaud et Anthony Jelonch.

“Penaud correspond au profil du type de joueur qui nous permettra d’être présent dans un secteur du jeu sur lequel nous imaginons que les Irlandais vont beaucoup s’appuyer, descendre et aussi mettre le ballon en l’air”, a déclaré Galthie, expliquant son sélection.

“Lui, pour moi, semble prêt pour ce genre de bataille.”

La France cherche sa première victoire des Six Nations à Dublin en une décennie après le match nul de 2013 et trois défaites consécutives, tandis que l’Irlande doit gagner pour garder les espoirs de titre en vie après avoir perdu contre le Pays de Galles.

Suivez Irlande-France (coup d’envoi à 15h00) dimanche via notre blog en direct sur RTE.ie et l’application RTÉ News ou écoutez en direct sur RTÉ Radio 1 Sunday Sport. Highlights de Against the Head, lundi à 20h sur RTÉ2 et RTÉ Player.