La France enregistre la croissance annuelle la plus rapide en 52 ans ; L’économie allemande se contracte ; chute des marchés – affaires en direct | Entreprise

Bonjour et bienvenue dans notre couverture continue de l’économie mondiale, des marchés financiers, de la zone euro et des affaires.

La France a enregistré sa plus forte croissance depuis plus de 50 ans, alors que l’économie se remettait du choc économique de la pandémie.

Le PIB français a augmenté de 7% l’an dernier, selon les données qui viennent d’être publiées – la plus forte expansion annuelle depuis 1969, l’économie ayant fait preuve de résilience face à la perturbation de la chaîne d’approvisionnement.

Il fait suite à une contraction de 8 % en 2020, les blocages et les restrictions pour lutter contre le Covid-19 ayant entraîné l’économie dans une profonde récession.


Croissance annuelle française jusqu’en 2020 Photographie : Banque mondiale

Le boom le plus fort depuis une génération est un coup de pouce pour les références économiques d’Emmanuel Macron, avant l’élection présidentielle d’avril au cours de laquelle on s’attend à ce qu’il se présente pour un second mandat.

L’économie française a progressé de 0,7 % au dernier trimestre, plus rapidement que prévu, mais plus lentement que la croissance de 3,1 % en juillet-septembre alors que la dernière vague d’infections a frappé l’Europe l’automne dernier.

Les consommateurs ont contribué à la reprise, les dépenses des ménages ayant augmenté de 0,4 % au cours du trimestre à la suite de l’assouplissement des restrictions plus tôt en 2021.

L’investissement des entreprises, ou formation brute de capital fixe (FBCF), a augmenté de 0,5 %, principalement tiré par les dépenses en services informatiques

L’organisme statistique INSEE a déclaré que l’économie française s’est maintenant développée « de manière significative » au-delà de ses niveaux d’avant la crise, après avoir retrouvé son niveau de produit intérieur brut d’avant la pandémie au troisième trimestre.


Après avoir retrouvé son niveau d’avant-crise au trimestre précédent (+ 0,2 % par rapport au T4 2019), le PIB l’a largement dépassé au T4 (+ 0,9 % par rapport au T4 2019).

PIB français

PIB français Photographie : INSEE

Les données de croissance de l’Espagne et de l’Allemagne sont également attendues ce matin, montrant comment certains des plus grands pays d’Europe se sont comportés au quatrième trimestre.

Claus Visten
(@ClausVistesen)

Journée bien remplie dans la zone euro aujourd’hui… nous commençons avec l’avance du PIB français pour le quatrième trimestre dans 10 min. Nous voyons aussi les chiffres du PIB espagnol aujourd’hui. La masse monétaire EZ viendra plus tard, tout comme l’ESI.


28 janvier 2022

Claus Visten
(@ClausVistesen)

Oh, et le PIB allemand aussi, sans oublier.


28 janvier 2022

Nous savons déjà que les États-Unis ont terminé l’année dernière en force. Les données d’hier ont montré que l’économie américaine a augmenté de 1,7 % au cours du dernier trimestre (ou 6,9 % en rythme annualisé).

Le PIB américain a augmenté de 5,7 % en 2021 – la meilleure croissance annuelle depuis 1984, portée par les mesures de relance du gouvernement et de la banque centrale et les déploiements de vaccins.

Richesse Fintech
(@fintech_wealth)

TOI d’aujourd’hui : le PIB américain augmente de 5,7 % en 2021, la plus rapide depuis 1984. pic.twitter.com/TF6Q0JOLO0


28 janvier 2022

L’agenda

  • 06h30 GMT: Rapport sur le PIB français du quatrième trimestre
  • 7h GMT: rapport sur le PIB suédois au quatrième trimestre
  • 8h GMT: rapport sur le PIB de l’Espagne au quatrième trimestre
  • 9h GMT: rapport sur le PIB de l’Allemagne au quatrième trimestre
  • 10h GMT: rapport sur le sentiment économique et des consommateurs de la zone euro
  • 13h30 GMT: Indice PCE américain de la hausse des prix de la consommation personnelle
  • 15h GMT: indice de confiance des consommateurs américains de l’Université du Michigan

READ  Le porte-parole de Kamala Harris critique les "potins" de CNN

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here