La France est la priorité de Zidane : je n’en ai pas fini avec l’équipe nationale

Zla priorité d’inedine Zidane est d’être France l’entraîneur de l’équipe nationale plutôt que celui de Paris Saint Germain ou tout autre club qui pourrait essayer de le signer.

L’ancien Real Madrid l’entraîneur était fortement lié au remplacement Maurizio Pochettino au PSG et était également lié à Manchester United travail avant rendez-vous Erik ten Hag.

« Je n’en ai pas fini avec les Bleus », a-t-il déclaré au journal français L’Equipe, dans le cadre d’un reportage spécial pour son 50e anniversaire.

président du PSG Nasser Al-Khelaifi a récemment parlé avec MARCA du respect que le club a pour Zidane.

« A propos de Zidane, je veux dire quelque chose d’important, c’est une personne que j’aimais beaucoup en tant que joueur et je l’aime en tant que manager, je l’aime », a-t-il déclaré à MARCA.

« Mais nous ne lui avons jamais parlé, directement ou indirectement, et je le respecte beaucoup et je l’apprécie beaucoup. Beaucoup de choses sont sorties dans la presse mais nous ne lui avons jamais parlé. »

Le « problème » pour Zidane est Didier Deschamps. Vainqueur de la Coupe du monde en 2018 et plus récemment de la Ligue des Nations, l’actuel sélectionneur de la France a gagné le droit de partir quand il le souhaite, sauf catastrophe au Qatar.

En poste depuis 2012, capitaine de France al Coupe du monde 1998 il pourrait boucler un cycle avec sa troisième Coupe du monde, sa cinquième grande compétition avec l’équipe nationale.

Ce serait la clé de l’arrivée de Zidane sur le banc. Si le poste devient vacant, avec Zidane libre et prêt, il serait étrange que la FFF ne comble pas le vide avec l’une des grandes légendes du football français.

READ  La star de GoCompare et Wynne Evans de BBC Radio Wales s'envolent pour la Belgique pour la fête du Nouvel An seulement pour découvrir le couvre-feu à 23 heures

« C’est un homme que j’apprécie, on ne définira pas sa carrière de joueur ou d’entraîneur. Zidane rejoindra un jour l’équipe de France. Quand ? Je ne sais pas », a déclaré Noël Le Graet, président de la Fédération française de football. dit l’année dernière.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here