La France interdit le pop-corn et les collations dans les cinémas en raison de COVID

Il n’y aura pas de films de pop-corn en France pendant un certain temps – du moins pas dans les salles – en raison d’une augmentation rapide de la variante Omicron.

À partir de lundi, le pays cessera de consommer le snack populaire dans les cinémas pendant trois semaines avec une interdiction qui s’appliquera à tous ceux qui mangent et boivent.

Les mesures s’appliqueront aux théâtres, aux installations sportives et aux transports publics.

Les propriétaires de cinéma, qui espéraient attirer les personnes qui ont regardé des films à la maison pendant la pandémie, prendront un coup dans les stands de concession fermés.

Les cinémas en France ont vendu 96 millions de billets au cours des huit mois de leur réouverture en 2021, un bond de 47% par rapport à l’année dernière, mais les ventes de billets sont toujours en baisse de 55% par rapport à 2019, selon le Centre national du film et de l’image animée.

Benoit Ciné Distribution, qui fournit des snacks à près des trois quarts des cinémas français, s’attendait à de belles ventes avec « Spider-Man : No Way Home » et « Matrix Resurrections » qui ont attiré beaucoup de monde.

« C’est comme si on leur disait d’appliquer le frein d’urgence sur le train à grande vitesse », a déclaré Vincent Meyer, directeur de Benoit, à l’Associated Press.

A partir de lundi, le pays suspendra la consommation de snacks dans les cinémas pendant trois semaines.
Bloomberg via Getty Images

Michel Enten, directeur du cinéma Le Fontenelle dans la ville de Marly-le-Roi, à l’ouest de Paris, a déclaré qu’il s’attendait à ce que l’interdiction frappe particulièrement durement les plus grands cinémas, même si elle pourrait aussi aider à attirer des fans dans des cinémas plus petits comme le vôtre.

READ  L'argument d'un conducteur Prius pour le tarif par mile

« Il y a beaucoup de gens qui détestent entendre les bruits de pop-corn dans les auditoriums », a déclaré Enten, qui a perdu environ la moitié de sa clientèle pendant la pandémie.

« Peut-être que nous gagnerons de nouveaux cinéphiles, des gens qui regardaient Netflix et disaient : ‘Maintenant, il n’y a plus de pop-corn, allons au cinéma' », a-t-il déclaré.

Un employé de cinéma servant du pop-corn.
Les cinémas en France ont vendu 96 millions de billets au cours des huit mois de leur réouverture en 2021.
Getty Images

Certains téléspectateurs ont eu du mal à comprendre pourquoi ils ne pourraient pas mâcher du maïs soufflé au beurre et d’autres collations alors que les restaurants peuvent toujours servir de la nourriture et des boissons.

« Ça va être bizarre d’aller au cinéma et de se passer de tous ces petits moments », a déclaré Vincent Bourdais alors qu’il faisait la queue à Marly-le-Roi pour voir « Spiderman ».

« Souvent, quand on imagine le cinéma, on pense à l’auditorium, aux belles affiches, au pop-corn, aux odeurs », a-t-il ajouté.

Avec les fils de discussion

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here