La France saisit le navire visé par les sanctions américaines contre la Russie

Samedi, la France a saisi un navire marchand dans la Manche qui, selon Washington, était lié au fils d’un ancien chef d’espionnage russe, dans l’une des premières manifestations visibles de l’Occident imposant des sanctions à Moscou pour son invasion de l’Ukraine.

Le « Baltic Leader » était en route vers Saint-Pétersbourg, mais a été dérouté vers le port de Boulogne-sur-Mer dans le nord de la France entre 3h00 et 4h00 (02h00-03h00 GMT), le capitaine Véronique Magnin de la préfecture maritime française a déclaré à Reuters.

OBTENEZ FOX BUSINESS SUR LA ROUTE EN CLIQUANT ICI

Le navire était « fortement soupçonné d’être lié aux intérêts russes visés par les sanctions », a-t-il précisé.

Le département du Trésor américain a émis des sanctions de blocage contre le navire car, selon le Trésor, il appartenait à une filiale du prêteur russe Promsvyazbank, l’une des entités russes touchées par les sanctions américaines.

Le cargo russe Baltic Leader a été aperçu après avoir été détourné pour avoir prétendument violé les sanctions de l’UE contre Moscou pour l’invasion de l’Ukraine dans le port de Boulogne-sur-Mer, en France, le 26 février 2022. REUTERS/Pascal Rossignol (REUTERS / Pascal Rossignol / Photos Reuters)

Le directeur général de la banque, Pyotr Fradkov, est le fils de Mikhail Fradkov, ancien chef du service de renseignement extérieur russe, qui a également été Premier ministre sous le président russe Vladimir Poutine. Piotr Fradkov a lui-même été inclus dans la dernière série de sanctions américaines.

LA RUSSIE ENVAHIT L’UKRAINE : MISES À JOUR EN DIRECT

Promsvyazbank, dans un commentaire envoyé à Reuters, a déclaré que sa filiale ne possédait plus Baltic Leader et qu’elle avait été rachetée par une autre entité avant l’imposition des sanctions.

READ  Mélenchon le faiseur de rois : Macron et Le Pen comptent sur les votes d'extrême gauche dans la bataille pour la présidence

Magnin, porte-parole de la préfecture maritime, a précisé que les contrôles en cours étaient effectués par les douaniers et que l’équipage du navire « coopère ».

Le cargo russe Baltic Leader est vu après avoir été détourné pour avoir prétendument violé les sanctions de l’UE contre Moscou pour avoir envahi l’Ukraine. REUTERS/Pascal Rossignol (REUTERS / Pascal Rossignol / Photos Reuters)

L’ambassade de Russie à Paris enverra une note de protestation au ministère français des Affaires étrangères concernant l’enlèvement, a indiqué l’ambassade dans un communiqué envoyé à Reuters.

LES ÉTATS-UNIS, LE CANADA ET LES ALLIÉS EUROPÉENS S’ENGAGENT À BLOQUER LES BANQUES RUSSES « SÉLECTIONNÉES » PAR SWIFT

L’ambassade a également déclaré que l’équipage du navire avait été autorisé à débarquer et à se déplacer librement dans le port.

Un photographe de Reuters au port a déclaré que le navire était amarré.

Le cargo russe Baltic Leader dans le port de Boulogne-sur-Mer, France, le 26 février 2022. REUTERS/Pascal Rossignol (REUTERS / Pascal Rossignol / Photos Reuters)

Les États-Unis, l’Union européenne et d’autres États occidentaux ont imposé cette semaine de nouvelles sanctions financières et commerciales importantes à la Russie après avoir envoyé des forces militaires en Ukraine voisine.

CLIQUEZ ICI POUR EN SAVOIR PLUS SUR FOX BUSINESS

Le département du Trésor américain a déclaré que la Promsvyazbank avait été sanctionnée « pour avoir opéré ou opéré dans les secteurs de la défense et des matériaux et services financiers connexes de l’économie de la Fédération de Russie ». Il a également été visé par des sanctions de l’UE.

(Production : Pascal Rossignol, Ardée Napolitano)

READ  Tesla perd sept places dans le classement annuel de Consumer Reports

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here