Paris [France], 6 février (ANI / Xinhua): Le nombre de nouvelles infections à coronavirus confirmées en France a ralenti pour la deuxième journée consécutive, mais se situait bien au-dessus du seuil de 5000 cas pour alléger les restrictions, tandis que les décès dus à l’épidémie s’élevaient à 78603, ont annoncé vendredi les autorités sanitaires .
Un total de 22 139 personnes ont été testées positives au COVID-19 en France au cours des dernières 24 heures, contre 23 448 jeudi et 26 362 mercredi.
Le total cumulé des cas confirmés de coronavirus en France était de près de 3,3 millions, se classant au sixième rang mondial après les États-Unis, l’Inde, le Brésil, la Russie et la Grande-Bretagne.
Avec 651 nouveaux décès liés au COVID-19 signalés au cours des dernières 24 heures, la France est devenue le troisième pays européen à déclarer plus de 78000 décès dus au COVID-19 après la Grande-Bretagne et l’Italie.
La pression sur les hôpitaux du pays a continué de diminuer, les admissions à l’hôpital étant passées de 194 à 27 614. Cela comprenait 3 245 personnes dans des unités de soins intensifs, contre 3 250 jeudi.
Dans un rapport publié tôt vendredi, le ministère de l’Éducation du pays a déclaré que 105 écoles et plus de 900 salles de classe en France avaient été fermées en raison du coronavirus. Il y a une semaine, des cas de COVID-19 ont été détectés dans 96 écoles, forçant la fermeture de 444 salles de classe.
Au cours des sept derniers jours, environ 12 500 élèves sur un total de 12,4 millions ont été infectés et 1 808 membres du personnel scolaire ont contracté le virus, a-t-il ajouté.
Malgré des inquiétudes croissantes concernant la propagation de variantes virales plus contagieuses, le gouvernement français a décidé de ne pas fermer les écoles qui, selon les experts, n’étaient pas des centres importants de transmission virale.
Au lieu de cela, il a renforcé les contrôles aux frontières, ordonné la fermeture de grands centres commerciaux pour réduire les contacts avec les gens et intensifié les patrouilles de police pour faire appliquer le couvre-feu nocturne.
Une interdiction nocturne de la circulation des personnes, en vigueur depuis la mi-décembre, a été avancée de deux heures sur le territoire français le 16 janvier pour réduire la mixité sociale.
Jusqu’à présent, environ 1 772 602 personnes ont reçu la première dose du vaccin COVID-19 et 189 524 autres ont reçu les deux vaccins, selon les données du ministère de la Santé.
La France a pour objectif de vacciner tous les citoyens de plus de 65 ans d’ici la fin mai et tous les adultes avant septembre. (ANI / Xinhua)

READ  EN DIRECT - Mali: le président IBK démissionne après son renversement par les militaires

Avertissement: Les opinions exprimées dans l’article ci-dessus sont celles des auteurs et ne représentent ou ne reflètent pas nécessairement les vues de cet éditeur. Sauf indication contraire, l’auteur écrit à titre personnel. Ils n’ont pas pour but et ne doivent pas être destinés à représenter les idées, attitudes ou politiques officielles d’une agence ou d’une institution.