La liaison électrique Royaume-Uni-France touchée par un incendie pour un redémarrage partiel en avance sur le calendrier

  • 1 GW de capacité en cas d’arrêt programmé pour redémarrer le 20 octobre
  • Un autre 1 GW touché par le feu pour revenir par étapes

15 octobre (Reuters) – Le réseau national britannique (NG.L) s’attend à ce que sa connexion électrique de 2 gigawatts vers la France, qui a été hors ligne pour une panne prolongée, fonctionnera à la moitié de sa capacité quelques jours avant la date prévue.

Les prix de gros de l’électricité et du gaz ont augmenté le mois dernier, réduisant encore l’approvisionnement en électricité déjà médiocre du Royaume-Uni après que l’interconnexion IFA1 a été endommagée par un incendie dans le Kent, qui a affecté la moitié, ou 1 GW, de sa capacité. en savoir plus

L’autre capacité de 1 GW était déjà hors ligne en raison d’une maintenance programmée qui a ensuite été prolongée jusqu’au 23 octobre.

Après une évaluation détaillée, National Grid a déclaré que d’importants travaux sont nécessaires pour remettre l’IFA1 en service en toute sécurité.

« Nous avons pu réduire le temps d’arrêt de 1 000 MW de capacité de l’interconnexion IFA afin qu’elle soit remise en service le 20 octobre, avant la date du 23 octobre que nous avions précédemment publiée », a indiqué le gestionnaire de réseau dans un communiqué.

L’autre 1 GW, touché par l’incendie, reste hors ligne, avec une remise en service partielle attendue à partir de 2022.

National Grid a annoncé que 500 mégawatts (MW) seront remis en service d’octobre 2022 à mai 2023, ce qui se traduira par un total de 1 500 MW de capacité disponible l’hiver prochain, avec une pleine capacité atteinte d’ici octobre 2023.

READ  Biden rencontre le Français Macron alors que les États-Unis tentent de réparer les clôtures après le combat sous-marin

« Nous nous concentrons pleinement sur la restauration de l’IFA en toute sécurité dès que possible et sur la garantie de pouvoir soutenir la sécurité de l’approvisionnement », a-t-il ajouté.

L’interconnexion IFA2, deuxième liaison entre la Grande-Bretagne et la France mise en service en 2020, est opérationnelle et non affectée.

Reportage de Swati Verma à Bengaluru et Nina Chestney; édité par Jonathan Oatis et Alexander Smith

Nos normes : Principes de confiance de Thomson Reuters.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here