Fermées depuis le début de l’épidémie, les seize boulangeries Maison Kayser de New York ne rouvriront pas: leur propriétaire a intenté une action en justice devant le tribunal de la faillite et envisage de vendre leurs magasins à Aurify Brands.

Ce dernier avait déjà racheté les magasins américains de la chaîne Le Pain Daily en juin. Contacté vendredi par l’Agence France-Presse (AFP), Aurify Brands a refusé de commenter.

Maison Kayser, fondée en 1996 rue Monge, au 5est arrondissement de Paris, a fait ses premiers pas dans la Grosse Pomme en 2012, apportant ses baguettes, pâtisseries et pâtisseries françaises traditionnelles, ainsi qu’une section restaurant. La chaîne, gérée par la société Cosmoledo aux États-Unis, a également tenté sa chance à Washington, la capitale fédérale américaine.

Article réservé à nos membres Lire aussi A New York, rien n’est vraiment pareil

708 personnes licenciées en septembre

Mais cette stratégie d’expansion n’a pas abouti et le groupe Cosmoledo a décidé en 2019 de lancer un plan de restructuration, a expliqué son directeur général, José Alcalay, en cas de faillite.

Cette restructuration était pratiquement terminée lorsque la pandémie de Covid-19 s’est produite au début de 2020. Le groupe a donc dû fermer ses boulangeries et licencier environ 800 salariés.

Lorsque l’État de New York a autorisé les restaurants à rouvrir en juin, mais initialement uniquement à l’extérieur, Cosmoledo a estimé qu’il ne serait pas possible de générer suffisamment de revenus pour “Soutenir la situation financière encore précaire” chaîne. L’entreprise a décidé mi-juillet de rester fermée et a déposé son bilan jeudi soir 10 septembre dans un palais de justice de Manhattan.

READ  La Française Françoise Bettencourt Meyers n'est plus la femme la plus riche du monde

Le groupe Cosmoledo avait déjà signalé dans un document déposé le 4 septembre auprès des autorités qu’il licenciait 708 personnes.

Notre sélection d’articles sur les coronavirus

Le monde avec l’AFP