Et si, comme un billet de train, un billet pour un spectacle ou un cinéma pouvait servir de preuve? La ministre de la Culture Roselyne Bachelot a fait valoir dans une interview avec Parisien, publié jeudi 15 octobre, pour un assouplissement du couvre-feu, a décidé de lutter contre la deuxième vague de l’épidémie de Covid-19, plus de 21 en faveur des cinémas et des théâtres.

Dès mercredi soir je suis en contact direct avec les différents acteurs de la culture, du théâtre, du cinéma et de la musique. Il y a une forte demande de leur part pour l’assouplissement “, dit le ministre, qui ressemble à “le médiateur entre le monde de la culture et le gouvernement”.

Les théâtres et les théâtres aimeraient “Considérez que 21h n’est pas l’heure à laquelle vous devriez être à la maison mais, pour ceux qui ont un billet pour une pièce de théâtre ou un film, il est temps de quitter la pièce”, elle a expliqué.

La Fédération nationale des cinémas (FNCF) a spécifiquement dénoncé les conséquences jeudi “extrêmement grave” sur son activité de couvre-feu en Ile-de-France et dans huit métropoles à partir de samedi, pour endiguer l’épidémie de Covid-19, demandant aux autorités de “permettre aux téléspectateurs de rentrer chez eux après la projection de 21 heures.”

“Cela me semble plausible», selon Roselyne Bachelot. “Il faut 30 minutes voire une heure aux gens pour rentrer, le temps qu’il faut, c’est leur billet qui servirait de preuve”, suggère le ministre, assurant que le gouvernement “examinera cette demande, évidemment sous réserve de l’évolution de la situation sanitaire”.

READ  L '«Accord d'Abraham», un rapprochement historique entre Israël et les Émirats arabes unis

La maire socialiste de Paris, Anne Hidalgo, a également déclaré vouloir entamer des discussions avec Roselyne Bachelot, pour permettre “concerts en live” levez-vous et laissez le public bouger malgré le couvre-feu annoncé jeudi soir.